Revenir à l’accueil de la rubrique

Hébergement : nombre de places en hausse mais toujours insuffisant

13/11/2012

+ Cet article a été publié en novembre 2012

Le gouvernement a déclaré vouloir en finir avec la « politique du thermomètre » concernant l’hébergement des personnes sans domicile. 18 000 places d’hébergement ont été annoncées et pourtant, encore des centaines de personnes sont à la rue. Tour d’horizon de la situation dans les délégations du Secours Catholique.

© Vincent Isore/IP3 Press/Maxppp  JPEG - 2.1 Mo
© Vincent Isore/IP3 Press/Maxppp

« Chaque soir, une cinquantaine de personnes se trouvent sans solution d’hébergement faute de places, rapporte Pierre Boscredon, animateur à la délégation du Secours Catholique d’Indre-et-Loire. Le personnel du 115 a même reçu des menaces et exerce depuis son droit de retrait. » Les acteurs de l’urgence sociale, avec les associations locales et le Secours Catholique, prévoient d’organiser une manifestation dans le courant du mois, à Tours, pour protester contre cette situation et demander une réponse de l’État.

Inquiétude pour les familles à la rue

Dans le Maine-et-Loire, Benoît Grellety, animateur du Secours Catholique, évoque la décision de la préfecture d’ouvrir un gymnase permettant d’héberger 50 personnes. L’association l’Abri de la Providence, qui gère le 115 sur le département, a refusé de prendre en charge la gestion de cet hébergement indigne et a suggéré de faire appel à une société de gardiennage. Benoît Grellety s’inquiète quant à lui de l’aspect temporaire de ces places d’hébergement, ouvertes sans doute seulement pour l’hiver, et de la vétusté des locaux. Par ailleurs, ce dernier alerte sur l’augmentation du nombre de familles à la rue. « Depuis septembre, nous croisons de plus en plus de familles lors de nos tournées de rue, raconte-t-il. Or 70 % des demandes d’hébergement au 115 restent sans solution. » Benoît Grellety ajoute que 20 % des demandes sont satisfaites grâce au réseau d’hébergements en milieu rural dont le Secours Catholique assure l’animation avec d’autres associations.

Les personnes à la rue trop voyantes

À Toulouse, à la suite de la mobilisation des salariés de la veille sociale – qui estimaient ne plus pouvoir assurer leur mission –, début octobre, la ville rose a obtenu un coup de pouce particulier en matière de logement. « Le nombre de places d’hébergement a augmenté. Par ailleurs, le préfet a mis en place un comité de suivi de l’hébergement dans l’idée de préparer la sortie de l’hiver », précise Lydie Carloux-Yog, coordinatrice de l’animation à la délégation Ariège-Garonne du Secours Catholique. Toutefois, celle-ci signale une nouvelle problématique inquiétante. « La mairie a décidé de disperser les personnes sans domicile en les déplaçant, estimant qu’elles étaient trop voyantes dans la ville. Elle a donc également demandé au Secours Catholique de déplacer son activité de petit déjeuner pour les sans-abri qui a lieu sur les bords du canal », alerte-t-elle.

Des autorités publiques coopératives

Dans certains départements, les préfectures se montrent plus réactives et avancent quelques solutions. Dans la Somme, le préfet a annoncé la mise en place de 84 places d’hébergement supplémentaires. Dans l’Hérault, après voir été alertée par le Secours Catholique, la municipalité de Montpellier a convoqué une réunion pour aborder la question des douches pour les personnes à la rue. « Le préfet a annoncé la création de 70 places supplémentaires faisant passer le nombre de places d’hébergement de 180 à 240 pour le département, affirme Cyril Ville, animateur du Secours Catholique à Montpellier. Il a également affirmé vouloir être vigilant sur la question de la sortie de l’hiver. Les associations veilleront à ce que ces annonces soient effectives. »

Le budget 2013 insuffisant pour sortir de la politique du thermomètre

Les associations, et le Secours Catholique en particulier, réclament la fin de la « politique du thermomètre ». Un appel entendu par le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, qui a affirmé le 1er novembre qu’il « faut une politique d’ensemble, pas une politique seulement pour l’hiver. » Une ambition heureuse selon les associations, mais qui ne peut être réalisée avec le budget prévu pour 2013. « On nous trouve 18 000 places d’hébergement pour l’hiver, c’est très bien, lance Charlotte Niewiadomski, responsable du département « De la rue au logement » au siège du Secours Catholique. Mais nous savons, d’après les calculs de la Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (Fnars), [que le dispositif 2013] permettra la création de seulement 500 places pérennes. Quid des 17 500 autres personnes hébergées pour l’hiver lorsque celui-ci se termine ? »

Le Secours Catholique mobilise donc ses délégations afin qu’elles interpellent leur préfet sur cette question.

Clémence Véran-Richard (avec AFP)

Voir aussi

Sur les mêmes thèmes

Laisser un commentaire


Un modérateur est susceptible de ne pas publier toute contribution qui ne serait pas en relation avec le thème de l’article, la ligne éditoriale du site, ou qui serait contraire à la loi. Vous ne pouvez pas indiquer de lien vers des sites Web ni dépasser 800 caractères. Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et de suppression de vos contributions.
Une question ? Utilisez le formulaire de contact pour recevoir une réponse.

Qui êtes-vous ? (optionnel)
Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

  • * Champs obligatoires

haut

Communiqués de presse icone

Industries extractives : une occasion manquée pour la transparence, une victoire pour les lobbies

L’Assemblée nationale a voté cet après-midi la loi qui introduit l’obligation pour les entreprises pétrolières, gazières, minières et forestières de (...)

Sommet Climat de New York : l’urgence climatique ne doit pas alimenter l’agrobusiness !

Le 23 septembre, Ban Ki Moon, Secrétaire Général des Nations Unies réunira à New-York un Sommet sur le climat, où de nombreux chefs d’État sont (...)

30 organisations de la société civile appellent les députés à garantir la transparence dans les industries extractives et forestières

Communiqué de presse de la Coalition Publiez Ce Que Vous Payez et de la Plateforme Paradis fiscaux et judiciaires.
Tous les communiqués de presse
haut

Nos reportages icone

Université d’été des jeunes du Secours Catholique à Saint-Malo

Plus de 100 jeunes étaient réunis du 28 au 31 août 2014 à (...)
© Ulrich Leboeuf/Secours Catholique

Diaporama sonore : sur les pas de saint Jacques de Compostelle

Marcher sur le chemin de saint Jacques de Compostelle, (...)