Texte
Au Secours Catholique-Caritas France, plus de 58 000 bénévoles et près de 900 salariés agissent contre la pauvreté et en faveur de la solidarité, en France et dans le monde.
Pour rester informé(e)
je m'abonne à la newsletter
Titre

Nos actions prioritaires

Chapô
Chaque jour le Secours Catholique-Caritas France agit en France et dans le monde auprès des publics les plus fragiles.

Devenir bénévole

Pour devenir bénévole...
Titre
Trouver une antenne
Description
Le Secours Catholique Caritas-France est composé d’un réseau de 73 délégations réparties sur l’ensemble du territoire français réunissant près de 59000 bénévoles.
Texte SEO

Forte de plus de 58 000 bénévoles et  avec près de 900 salariés, l'association Secours Catholique-Caritas France agit jour après jour pour faire reculer la pauvreté et les inégalités en France et dans le monde.

Avec pour socle la doctrine sociale de l’Église catholique et pour moteur le bénévolat et le don, ses 3 500 équipes locales, réparties sur tout le territoire hexagonal et outre-mer, accueillent les personnes en situation de précarité quelles que soient leur culture et leurs convictions. Ensemble, elles travaillent à construire des solutions pour que chacun accède à une place digne dans la société et contribue à l’édification d’un monde juste et fraternel.

ONG caritative membre du réseau Caritas Internationalis, le plus vaste réseau d’organisations humanitaires au monde, le Secours Catholique-Caritas France soutient ses partenaires sur plus de 450 projets d’urgence et de développement à travers 52 pays ou zones.

Qu’est-ce qu’une association caritative ?
Si la loi du 1er juillet 1901 définit clairement les contours juridiques d’une association, la mise en commun de compétences ou d’activités de deux ou plusieurs personnes sans but lucratif, aucune loi ne définit strictement ce qu’est une « association caritative ». L’adjectif caritatif trouve son origine dans le mot latin caritas qui signifie charité. Ainsi, une association dite caritative a pour objectif de venir en aide aux plus démunis, à ceux qui sont dans le besoin. Le Secours Catholique est donc bien une association de bienfaisance. Pour autant, l’association caritative ne doit pas être confondue avec l’association humanitaire.

Qu’est-ce que l’utilité publique ?
Les associations caritatives comme le Secours Catholique sont des structures reconnues d’utilité publique, c’est-à-dire sans but lucratif. Ainsi, le Secours Catholique répond aux critères d’utilité publique en œuvrant dans l’intérêt général et sur un plan national
L’association compte plus de 200 membres (minimum exigé pour être reconnue d’utilité publique), dispose d’une solidité financière sérieuse et claire, et existe sur le terrain depuis plusieurs décennies désormais. Déclaré d’utilité publique par décret du Conseil d’État, le Secours Catholique est ainsi habilité à recevoir des legs ou des donations, lui permettant de s’assurer une certaine pérennité et assise financière pour ses nombreux projets et activités en France, le plus souvent liés aux actualités.

Comment fonctionne notre association caritative ?

  • L’organisation de notre association
    Comme le veut la loi de 1901 sur les associations, le Secours Catholique-Caritas France est dirigé par un président élu pour 3 ans, issu du conseil d’administration de la structure associative qui se réunit chaque mois. La candidature de ce dernier doit être approuvée par le Conseil permanent de la Conférence des Évêques de France, l’association étant un service de l’Église catholique. L’association est également composée d’une assemblée générale et d’un bureau comprenant un président, deux vice-présidents, un trésorier, un conseiller aux affaires internationales et un secrétaire. Le comité de direction, composé de huit salariés, assure, lui, la direction exécutive de l’association. Un aumônier général est garant de la dimension spirituelle des actions menées. Et puisque l’association rayonne sur tout le territoire national, elle s’appuie sur un réseau de 72 délégations locales à travers la France.
  • Que deviennent vos dons ?
    C’est grâce à la générosité quotidienne de milliers de donateurs que le Secours Catholique pérennise ses actions auprès des plus démunis, et ce, de manière totalement transparente. Ainsi, l’association s’est vu octroyer l’agrément « Don en Confiance » par un organisme d’agrément et de contrôle des associations qui, comme elle, font appel à la générosité du public. Chaque don compte et permet de soutenir et d’aider près de 3,5 million de personnes dans le besoin en France et dans le monde : secours d’urgence, accompagnement social et d’insertion, aide aux devoirs pour les enfants, boutiques solidaires, épiceries sociales, ateliers de retour à l’emploi… les dons se transforment concrètement en actions sur le terrain pour améliorer la vie de nombreux bénéficiaires. 

Association caritative : comment nous aider ?

  • Nous aider par le don
    Faire un don à une association est un acte de générosité simple et rapide pour nous aider. En fonction du domaine d’action qui vous tient le plus à cœur, (social, santé, emploi, insertion…), il vous est possible de faire un don, de manière ponctuelle ou régulière. Vous pouvez ainsi effectuer en ligne et de manière sécurisée un don d’argent du montant de votre choix en une seule fois, au moment où vous le décidez ; vous pouvez aussi choisir de le pérenniser dans le temps par un prélèvement automatique, du montant et de la durée de votre choix. Ce prélèvement peut être suspendu à n’importe quel moment ; ainsi, vous restez maître de vos dons.
  • Nous aider par le legs
    Le legs est un don par testament. Cette disposition permet de choisir de son vivant de transmettre une partie de son patrimoine (immobilier et/ou mobilier) au destinataire de son choix, qu’il s’agisse d’une personne physique ou morale. Cette transmission de patrimoine n’intervient qu’au décès du testateur.
    Il existe différents types de legs :
    • le legs universel consiste à transmettre la totalité, c’est à dire « l’universalité » de son patrimoine à un bénéficiaire. Ce légataire universel peut être une personne physique ou morale, comme la fondation du Secours Catholique.
    • le legs à titre universel est un don d’une partie seulement de son patrimoine (un quart, un tiers ou encore la moitié, voire plus).
    • le legs particulier permet de léguer des biens précis et déterminés, à une ou plusieurs personnes. Il peut s’agir par exemple d’un bijou, d’une voiture, d’un tableau ou encore d’un bien immobilier.
  • Nous aider par la donation
    Contrairement au legs, la donation est un acte immédiat qui s’effectue du vivant de la personne ; cet acte de générosité peut concerner aussi bien une somme d’argent qu’un bien immobilier. Il s’agit donc d’une donation de son vivant. Là encore, plusieurs formes de donation sont possibles : 
    - La donation en pleine propriété : ce type de donation consiste à faire don d’un bien, purement et simplement, de manière irrévocable.
    - La donation en indivision : on fait don de sa part d’un bien dans le cadre d’une copropriété.
    - La donation avec réserve d’usufruit : on cède la nue-propriété d’un bien tout en se réservant la possibilité de percevoir les revenus issus de ce bien.
    - La donation temporaire d’usufruit : pendant trois ans, l’organisme bénéficiaire jouit des revenus générés par le bien.
    - La donation sur succession : le donateur donne tout ou partie des biens dont il a hérité, dans un délai de 6 mois après le décès du légateur. Ce type de donation ouvre droit à une réduction des droits de succession dans la limite de la valeur des biens donnés à l’association.
  • Les autres moyens d’aider notre association caritative
    Le mécénat d’entreprise est aussi un moyen efficace pour nous aider. Il peut prendre plusieurs formes :  
    un soutien financier orienté sur une action de l’association.
    un mécénat de compétence qui consiste à mettre à disposition de notre structure associative un savoir-faire technique du personnel de l’entreprise, telle une prestation de services.
    des dons en nature par la mise à disposition de biens qui répondront à nos besoins.
    - la mobilisation des salariés de l’entreprise autour d’une action fédératrice.
    Ces différentes actions de mécénat, encadrées par la loi du 1er août 2003, ouvrent droit à une réduction d’impôt de 60 %, dans la limite de 0,5 % du chiffre d’affaires ou de 20 000 €  si le chiffre d’affaires est inférieur à 4 M€. 

    Enfin, l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) peut se transformer en don au profit de la Fondation Caritas France.  Le don IFI permet alors de réduire votre impôt de 75 % du montant de votre don, dans la limite de 50 000 € (une déduction de 50 000 € correspond à un don de 66 000 €). Si vous n'êtes pas assujetti à l'IFI, votre don à la Fondation Caritas France est déductible à 66 % de votre impôt sur le revenu.