Corée du Nord - Crise humanitaire après des inondations

Publié le 07/08/2012
Corée du Nord
 

De fortes inondations, dans l’ouest de la Corée du nord, ont plongé le pays dans une grave pénurie alimentaire. En outre, besoins en assistance médicale et en eau potable sont urgents. Caritas Internationalis soutient, depuis 17 ans, un programme de développement en Corée du Nord afin de garantir la sécurité alimentaire et la santé de la population.

« Des dizaines de milliers de Nord-Coréens ont un besoin urgent d’eau potable si l’on veut éviter les épidémies, après que le réseau d’eau a été détruit dans plusieurs régions par des inondations en juillet », ont averti des agences des Nations Unies. Fin juillet, de fortes précipitions ont causé des inondations et des glissements de terrains importants dans l’ouest de la Corée du Nord. Au moins 169 personnes sont mortes et 400 ont été portées disparues ; le nombre de sans abri est estimé à 212 000 ; 65 280 hectares de terres cultivées ont été submergées par les inondations. Plus de 8 600 habitations ont été détruites, 43 770 autres ont été submergées et plus de 1 400 bâtiments (écoles, hôpitaux, usines) se sont effondrés, selon l’agence officielle nord-coréenne KCNA.

Un besoin urgent d’aide humanitaire

« Les puits ont été contaminés par les eaux d’usage qui ont débordé, faisant craindre des épidémies de diarrhées, les habitants ne pouvant se tourner vers les réseaux d’eau potable traditionnels endommagés » ont précisé les agences onusiennes. Quelques 50 000 familles, dans six comtés, ont besoin de tablettes de purification d’eau ou d’autres systèmes pour assainir l’eau.

« Le manque d’eau potable, la difficulté à reconstruire les logements détruits et les pertes de récoltes sont les principales préoccupations des habitants interrogés », a déclaré Francis Markus, porte-parole de la Fédération internationale des sociétés de la Croix rouge et du Croissant rouge à Pékin. Par ailleurs, les familles affectées par les inondations craignent également pour leur sécurité alimentaire. « Le gouvernement a distribué des rations alimentaires d’urgence mais les gens se demandent ce qui va se passer ensuite », a indiqué Francis Markus.

Pénuries alimentaires chroniques

La Corée du nord est un pays qui souffre de pénuries alimentaires chroniques depuis de nombreuses années. Les Nations unies estimaient en novembre dernier que trois millions de Nord-Coréens, sur une population de 24 millions, avaient besoin d’une aide alimentaire d’urgence. Conscients de ces difficultés, Caritas Internationalis, réseau mondial dont le Secours Catholique est membre, a lancé en 1995, à la suite d’inondations graves, un programme important d’assistance humanitaire. Il vise a fournir une alimentation supplémentaire aux personnes souffrant de malnutrition chronique, à fournir un soutien médical aux patients souffrant de la tuberculose, à soutenir les hôpitaux en terme d’infrastructure et de matériel médical, à rénover l’enseignement préscolaire et à aider les étudiants coréens à se loger dans les régions à la frontière chinoise. Caritas Corée (du Sud) coordonne ce programme depuis 2006.

L’été dernier, alors que la situation alimentaire s’était fortement détériorée en Corée du Nord, Caritas Corée avait acheminé 100 tonnes de farine dans le pays voisin. Elle l’a distribuée aux crèches et aux hôpitaux dans le Hwanghae du nord, à la frontière avec la Corée du sud. L’association, avec le réseau Caritas, fourni également une assistance alimentaire sur le long terme pour garantir la sécurité alimentaire des Nord-Coréens.

 

(avec AFP)
©Kyodo/MAXPPP
Caritas Jerusalem en soutien à Gaza
Plus d'informations
Situations d'urgence en France
# sur le même thème