Le Secours Catholique en Éthiopie et au Soudan du Sud

Publié le 27/11/2012
Ethiopie, Soudan du Sud
 

Dans le cadre d’une mission du Secours Catholique, Émilie Randrianarison, chargée de partenariat pour la zone Afrique orientale au Pôle Afrique et Quentin Peiffer, chargé de programmes au Pôle Urgences internationales se sont rendus en Éthiopie et au Soudan du Sud du 11 au 27 septembre 2012.

Le 13 septembre 2012, à Juba (Soudan du Sud), Caritas Soudan du Sud et Caritas Internationalis ont organisé un Juba Forum. Cet événement a permis à plusieurs partenaires locaux (le diocèse de Torit, le diocèse de Wau, le diocèse de Yei, etc.), et internationaux, tels que la CAFOD (Royaume-Uni), CRS (Catholic Relief Services, États-Unis), Cordaid (Pays-Bas), Trocaire (Irlande), présents au Soudan du Sud, de participer conjointement à la réflexion sur une stratégie coordonnée d’intervention et de développement des capacités des partenaires sud-soudanais dans le pays.

Dans un second temps, du 24 au 26 septembre 2012, les chargés de projet ont participé au Forum d’Addis-Abeba (Éthiopie). L’événement a permis à la Caritas éthiopienne, aux différents diocèses et aux partenaires internationaux du réseau Caritas, actifs en Éthiopie, de se pencher sur le cadre de travail entre les membres internationaux du réseau et la Caritas Éthiopienne.

Émilie Randrianarison, chargée de partenariat pour la zone Afrique orientale précise : « Dans le cadre de la nouvelle loi promue par le gouvernement qui vise à réguler les conditions d’action des ONG opérant en Éthiopie, ce forum était d’une grande importance pour redéfinir le cadre de travail de nos partenaires locaux (structures de l’Église éthiopienne) et revoir les orientations stratégiques des membres du réseau Caritas. »

Négociations entre le Soudan du Sud et le Soudan

La mission des chargés de projet du Secours Catholique, du 11 au 27 septembre 2012 (Éthiopie et Soudan du Sud), est intervenue au moment où se décidait à Addis-Abeba un accord partiel entre le président du Soudan, Omar el-Béchir, et le président du Soudan du Sud, Salva Kiir. Cet accord, signé le 27 septembre 2012, prévoit la démilitarisation d’une zone de 10 kilomètres de part et d’autre d’une frontière dont le tracé est contesté par les deux pays.

Cet accord permet d’apaiser les tensions entre les deux pays après de violents affrontements en avril dernier. Les questions du statut de la zone contestée d’Abyei et de la démarcation officielle de leur frontière n’ont pas fait l’objet d’une issue favorable ; cela constituera un autre cycle de négociation. Pour rappel, avant l’accession à l’indépendance du Soudan du Sud en juillet 2011, le pays a connu une des guerres civiles les plus longues (près de quarante ans) et les plus meurtrières (2 millions de morts) du XXe siècle.

En route pour Torit !

La mission d’Émilie et de Quentin sur le terrain a été l’occasion d’installer Camille Liewig, assistant technique, auprès du diocèse de Torit (région de l’Équateur oriental, au Soudan du Sud) afin de déterminer les aspects logistiques et sécuritaires liés à sa mission sur place. Une réunion de travail avec l’évêque et le responsable des programmes a eu lieu pour mesurer l’état d’avancement de la création de la Caritas diocésaine Torit.

Les chargés de projets se sont rendus sur le terrain, à Dire Dawa, dans la région de la Grande Vallée du Rift, en Éthiopie. Il s’agissait d’une visite d’un projet d’urgence en cours d’étude dans la région Somalie (Éthiopie) mis en œuvre par la Caritas diocésaine de Harar (HCS), et dans le cadre d’un projet de développement, cofinancé avec Caritas Suisse (Eau et assainissement).

 

Chloé Lang
crédit : Élodie Perriot/Secours Catholique
Écolière Haïtienne souriante dans sa classe
Plus d'informations
Solidarité internationale et développement
# sur le même thème