Migrations : pétition contre l’enfermement des enfants étrangers

Publié le 07/02/2012
France
 

L’Observatoire de l’enfermement des étrangers, collectif rassemblant de nombreuses organisations dont le Secours Catholique, et le Réseau éducation sans frontières demandent l’arrêt immédiat et définitif de l’enfermement des enfants de sans-papiers. Les associations appellent à signer une pétition.

L’Observatoire de l’enfermement des étrangers (OEE) et le Réseau éducation sans frontières (RESF) appellent à signer la pétition « Il faut en finir avec l’enfermement des enfants étrangers ».

En préambule de la pétition, les associations font figurer les chiffres croissants d’une politique pourtant condamnée par la Convention européenne des droits de l’homme et par la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) : « 165 en 2004, 242 en 2007, 318 en 2009, 356 en 2010. C’est le nombre d’enfants privés de liberté parce que leurs parents sont sans papiers. C’est là leur seul crime. Ce sont parfois de très jeunes enfants : 80 % de ceux qui sont enfermés en CRA [centre de rétention administrative] ont moins de 10 ans. Et ces chiffres ne tiennent pas compte des départements d’outre-mer : sur la seule petite île de Mayotte, en 2010, 6 400 mineurs ont été éloignés de force. »

« C’est toujours grave d’être enfermé sans avoir commis de délit, fait observer un membre de RESF. Pour les enfants, il y a une gravité supplémentaire, car ça se passe à un âge où ils se construisent. »

Le 19 janvier dernier, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a condamné la France pour avoir enfermé une famille kazakhe en attente d’expulsion dans un centre de rétention administrative, inadapté pour leurs deux très jeunes enfants.

Outre le Secours Catholique, l’OEE regroupe : l’ACAT-France, Avocats pour la défense des droits des étrangers, l’Anafé, le Comede, Emmaüs France, le Fasti, le Gisti, la Cimade, la Ligue des droits de l’homme, le MRAP, la revue Pratiques, le Syndicat des avocats de France, le Syndicat de la magistrature et le Syndicat de la médecine générale.

Pour signer la pétition : cliquez ici

 

(avec AFP)
© Gilles Lefrancq/WorldPictures/Maxppp
Deux femmes discutent
Plus d'informations
Migrants
# sur le même thème