Noël solidaire : de nombreuses équipes mobilisées

Publié le 11/12/2013
France
Noël solidaire : de nombreuses équipes mobilisées
 

En Alsace, un collectif organise la treizième édition de l’opération "Vivre Noël ensemble" 2014. Ce collectif strasbourgeois qui rassemble une quinzaine d’associations, paroisses et mouvements divers, confessionnels comme non confessionnels, s’est constitué depuis onze ans pour offrir aux personnes fragilisées une veillée de Noël dans la convivialité.

Les personnes marginalisées issues des différentes associations et au delà, sont pleinement associées à cet événement festif.

Mobilisation des habitants

Neuf lieux d’accueil répartis dans l’agglomération strasbourgeoise permettent d’offrir des ambiances différentes, répondant ainsi aux envies de chacun. Cette année, deux rendez-vous précédent et préparent le réveillon : la veille, le 23 décembre et le 24 décembre, toute la journée de 10 à 19 heures, autour du chalet du Village du partage. Ils favorisent la rencontre des personnes en difficulté sociale avec les habitants et les encouragent à s’impliquer et participer à la soirée.

Les membres du collectif accueillent, informent et proposent d’écrire des cartes de vœux. Suit un "amuse-bouche" ouvert à tous le 24 décembre de 17h30 à 18h30. Cet événement est rendu possible grâce au soutien de tous les membres du collectif et des partenaires (la Banque alimentaire, Kiwanis, la Brioche dorée et la ville de Strasbourg).

Avec les paroissiens

Dans les Yvelines, depuis huit ans, a lieu à Rambouillet, à l’initiative d’une poignée de paroissiens, un réveillon de Noël pour les personnes seules ou démunies. Il réunit maintenant près de 300 personnes : paroissiens et personnes accueillies. Spectacle et chants sont au programme et messe de minuit paroissiale à la fin pour ceux qui le souhaitent.

Depuis deux ans, l’équipe de Rambouillet du Secours Catholique est sollicitée par les organisatrices pour que les participants à cette fête préparent la décoration des tables de ce Noël pour tous.

Pour les “privés de liberté”

Le Secours Catholique n’oublie pas ceux qui sont privés de liberté. Ainsi, la délégation de Champagne Sud, sur les diocèses desquels on compte pas moins de quatre centres pénitentiaires et maisons d’arrêt, se mobilise chaque mois de décembre auprès des prisonniers. En lien avec les administrations pénitentiaires, une équipe de bénévoles et une trentaine de jeunes lycéens préparent plus d’un millier de colis dans lesquels chaque détenu trouvera un sachet de chocolat, un calendrier et de quoi communiquer avec l’extérieur : bloc-note, stylo, deux enveloppes timbrées et des cartes de vœux. Visiteurs de prison, bénévoles et salariés de l’association remettent ensuite à chaque prisonnier leur colis de Noël.

Des bénévoles à travers toute la France

À travers toute la France, les équipes du Secours Catholique préparent bien en amont ces moments de partage. Les personnes qui, chaque semaine, se rencontrent dans des ateliers créatifs confectionnent ainsi des décorations de Noël ou autres objets qui pourront être proposés sur les marchés de Noël pour inciter les passants à donner.

Le financement du réveillon de Noël pour les plus démunis s’inscrit bien souvent parmi les projets que les équipes appellent à soutenir sur les stands 10 Millions d’Étoiles tenus dans toutes les délégations durant tout le mois de décembre. Ainsi, il en sera pour le repas de Noël des personnes isolées à Chartres.

Marie-Hélène Content

 

 

 

Crédit photo : © David Metra / Secours Catholique-Caritas France
Deux mamies sourient bras-dessus bras-dessous
Plus d'informations
Lien social et lutte contre l'isolement
# sur le même thème