Webdoc : À la recherche des semences perdues

Webdoc : À la recherche des semences perdues

Publié le 27/09/2016
Indonésie
 

Partout dans le monde, des mouvements paysans naissent et s'organisent en opposition à l'agrobusiness et aux OGM (organismes génétiquement modifiés). Les journalistes Marco Boscolo, Giordano Cossu et Elisabetta Tola sont allés à la rencontre de plusieurs de ces communautés paysannes en France et à travers le monde. Parmi elles, l'association Sunspirit, soutenue par le Secours Catholique en Indonésie. Un Webdoc réalisé par RFI avec le soutien du Secours Catholique.

À Florès, une île indonésienne de 360 kilomètres de longueur entre Bali et Timor, l’association Sunspirit, soutenue par le Secours Catholique, a été créée à la suite du terrible tsunami qui a dévasté la zone ouest de l'Indonésie, en 2005.

Née dans un contexte de reconstruction, elle s'est petit à petit focalisée sur le développement rural en aidant les communautés paysannes à sortir de la dépendance économique et faire valoir leurs droits. À Baku Peduli, commune de l’île, Sunspirit a ouvert un centre pédagogique qui intègre aussi une banque coopérative de semences paysannes et un jardin expérimental.

Leur valeur va au-delà des chiffres

C'est ici que les graines sont plantées pour multiplier les stocks et approvisionner la petite banque de semences locale. Celle-ci n'occupe que quelques mètres carrés, et la plupart des graines sont contenues dans des bouteilles de bière réutilisées. Mais leur valeur va au-delà des chiffres, car elle représente un changement symbolique à Florès : 15 graines ont été récupérées jusqu'ici, souvent après des recherches dans les villages isolés de l'intérieur de l'île.

Mais la banque fonctionne déjà avec le mécanisme classique : les agriculteurs peuvent demander des semences, et ils les rendent après la récolte. Le riz rouge (mawo laka) est l'une de ces variétés locales récupérées par Sunspirit. Presque disparu, il est devenu un symbole de leur action de récupération. Malgré son prix plus élevé que celui du riz blanc, il commence à avoir un marché, notamment grâce à l'œuvre de sensibilisation et l'appui aux agriculteurs.

 
Webdoc : À la recherche des semences perdues
Le Riz Rouge local, la richesse oubliée
 


Marco Boscolo, Giordano Cossu et Elisabetta Tola ont aussi rencontré des paysans français, éthiopiens, sénégalais et iraniens. Découvrez leur webdocumentaire « À la recherche des semences perdues », diffusé par Radio France Internationale et soutenu par le Secours Catholique-Caritas France.

 

Crédits photos : ©Marco Boscolo
Trois hommes admirent leur récolte de salade
Plus d'informations
Économie solidaire
# sur le même thème