L'Apostrophe : « Sortir de la galère, toute une histoire »

Publié le 07/08/2017
France
 

L'Apostrophe - Été 2017

L’Apostrophe est une revue semestrielle dont les auteurs sont des personnes qui, par leur expérience personnelle face à la précarité, ont développé une expertise sur les questions de pauvreté. Pour ce deuxième numéro, ils se sont penchés sur la question des solutions pour se sortir de la galère.
Lire L'Apostrophe en PDF
 

Édito : le don de la parole

Voici qu'avec ce numéro 2 nous affichons clairement notre ambition : « Nous en sortir. » Il semble donc que le questionnement sur notre place dans la société et notre participation, sujet de débat du numéro 1, aient été pleinement exprimées.

Il s'agit maintenant de nous atteler à échanger avec vous sur les moyens de sortir de la marge et de jouer enfin pleinement notre rôle.

Au fil des débats, et à un moment de nos discussions, nous nous sommes demandé : quels sont les signes ostentatoires d'une réussite sociale? Combien de comptes en banque? Combien de mètres carrés habitables et non habitables nous donneraient la légitimité de claironner : « Ça y est, je m'en suis sorti » ou bien : « Ça y est, j'y suis entré », selon qu'on regarde en arrière pour mesurer le chemin parcouru, ou qu'on scrute l'horizon pour échanger les nuages contre des euros?

« Nous nous sommes demandé : quels sont les signes ostentatoires d'une réussite sociale? »

Au fil des pages, Daniel fait l'éloge de la richesse, un rabbin donne sa réponse et des marcheurs nous disent comment ils ont battu les sentiers, les yeux rivés vers l'espérance.

Vous verrez aussi, amis lecteurs, que des gens ont chanté la liberté, pour conjurer l'enfermement, et qu'un participant a caressé un chat comme pour dire : « Peut-on raisonnablement vivre toute une vie sans caresser un animal? »

Pour terminer, il y a vous, chère lectrice, cher lecteur, vous êtes de véritables donateurs, nos salutaires donneurs, car, en nous lisant, vous nous donnez la parole.

Khalid Hosni et Cyril Bredèche
Crédits photos : ©Élodie Perriot / Secours Catholique
Deux mamies sourient bras-dessus bras-dessous
Plus d'informations
Lien social et lutte contre l'isolement
# sur le même thème