Jeune fille en vacances

L’Accueil familial de vacances : mode d’emploi

Publié le 25/02/2016
France
 

L’Accueil familial de vacances (AFV) du Secours Catholique permet à des enfants, dès l’âge de 6 ans et jusqu’à leur majorité, d’accéder à des vacances grâce à une famille qui souhaite « partager ses vacances ». Ce dispositif s’inscrit dans le cadre légal de la réglementation Jeunesse et Sports concernant les accueils de mineurs.

 

Qu'est-ce que l'AFV ?

L’Accueil familial de vacances (AFV) a été créé en 1948 à l’initiative de Mgr Rodhain, fondateur du Secours Catholique, pour permettre aux enfants touchés par la pauvreté et les restrictions, au sortir de la Seconde Guerre mondiale, de se « refaire une santé », selon ses propres termes. Le projet a évolué au cours du temps, mais reste une activité importante de l’association.

Aujourd’hui, l’AFV propose à des enfants et à des familles de partager leurs vacances. Le Secours Catholique met en relation des familles, désireuses d’accueillir un enfant sur leur temps de vacances, avec des enfants issus de familles accompagnées par les équipes de l’association.

L’AFV s’inscrit ainsi dans un accompagnement global de la famille. Cette connaissance mutuelle permet d’instaurer la confiance entre les équipes du Secours Catholique et la famille de l’enfant.

Les accueils se font principalement les vacances d’été.

 

En 2014, près de 2 000 enfants de 6 à 17 ans ont été accueillis dans des familles de vacances dans le cadre de l’AFV.

 

Devenir famille de vacances, c’est donner à un enfant la possibilité d’accéder à un temps privilégié de détente, de loisirs et d’échanges. C’est permettre à une famille de s’enrichir par la rencontre, l’accueil et le partage avec un enfant.

L’objectif est de contribuer au développement de l’enfant grâce à un moment de vacances vécu dans la confiance. Ce projet nécessite l’adhésion de tous les membres de la famille.
 

L’accueil d’un enfant permet de découvrir d’autres réalités sociales et culturelles et de transmettre le sens du partage.


Les enfants accueillis vivent des situations de précarité matérielle et ou relationnelle. L’AFV leur permet de découvrir de nouveaux horizons, d’autres réalités de la vie familiale et d’établir des relations nouvelles.

Les enfants qui partent en accueil familial de vacances ont envie de vivre cette aventure et ont conscience que le programme mis en place par la « famille de vacances » sera à l’image de ce que peut faire une famille « ordinaire » pendant ses vacances : des journées rythmées par la vie quotidienne avec des activités simples (jeux, découverte de l’environnement, etc.)

Au retour, l’enfant partage ses souvenirs avec ses parents, ce qui contribue à enrichir ainsi la vie de toute sa famille.

 

Les vacances de Léo

Les vacances de Léo
Les vacances

de Léo

 

Le projet éducatif

L’activité de l’AFV s’inscrit dans le cadre d’un projet pédagogique approfondi depuis plus de soixante ans par le Secours Catholique et réactualisé régulièrement.

Il est dans le prolongement de notre projet éducatif qui vise au soutien des parents, à l’épanouissement de l’enfant. Le projet Pédagogique indique notamment :

Construire ensemble

Le rôle des parents est essentiel dans cette proposition de vacances qui concerne leur enfant. Ils font un gros effort d’ouverture en acceptant de se séparer de leur enfant. Ils nous font confiance. De son côté l’adhésion de l’enfant au projet de partir dans autre famille pour les enfants constitue un gage de réussite. La famille de vacances partage ses vacances ; tous ses membres adhèrent au projet ; elle en tire enrichissement, ouverture.

Participer au développement et à l’épanouissement de l’enfant

Le rôle des familles de vacances est d’accueillir l’enfant et de l’aider à être acteur de son propre développement, de promouvoir son éveil.

Favoriser l’autonomie de l’enfant

La famille valorise l’autonomie de l’enfant en mettant en avant ses capacités d’initiative et de construction de projet.

Contribuer à la socialisation

L’enfant participe à la vie de sa famille de vacances. Il est impliqué dans les activités au même titre que les enfants de la famille. Sa présence participe aussi à l’enrichissement des liens sociaux de la famille qui l’accueille.

L’impact sur la vie de l’enfant

Les enfants ont tous besoin d’établir des relations privilégiées avec d’autres adultes et d’autres familles que la leur. Par le regard positif que la famille qui l’accueille pose sur l’enfant et sur sa famille, elle l’aide à développer sa confiance en lui et à s’épanouir. L’AFV lui permet de découvrir des horizons nouveaux, d’autres réalités de la vie familiale, de construire sa personnalité, d’établir des relations nouvelles.

L'AFV, une démarche de confiance

 

Le séjour

Les enfants sont accueillis par la famille de vacances pour un séjour de 2 à 3 semaines. La famille de l’enfant, associée au projet de vacances, reste le premier éducateur de son enfant et participe à l’organisation de ses vacances.

La famille de vacances, elle, veille à ne jamais se substituer à la famille de l’enfant. Le rôle de la famille de vacances est d’accueillir l’enfant pour l’aider à être acteur de son propre développement et participer à son éveil. Elle met en valeur les richesses de l’enfant accueilli.

Trois semaines avant les vacances programmées, la famille de vacances reçoit des informations sur l’enfant accueilli et sur sa famille. En retour, elle est invitée à se présenter par courrier en transmettant, lettre, photos, dessins de la famille à l’enfant et à ses parents.
 

L’enfant participe à la vie de la famille


L’enfant est impliqué dans les activités au même titre que les enfants de la famille : pendant le séjour, la famille propose à l’enfant accueilli ainsi qu’aux siens des activités ludiques, de découverte ou sportives...

Les journées sont par ailleurs rythmées par la vie quotidienne dans la famille qui n’est, en aucun cas, un prestataire de services vacances tel un club de vacances peut l’être.

La famille de vacances ne choisit pas l’enfant à accueillir, elle peut cependant émettre des critères motivés notamment par la structure familiale ou l’âge des enfants du foyer.

Durant le séjour, la famille de vacances peut en permanence contacter un responsable du Secours Catholique.

À l’issue du séjour, on propose à l’enfant de faire un bilan dans lequel il raconte ses souvenirs de vacances, donne son appréciation sur le séjour et précise s’il souhaite retourner dans la même famille pour de prochains séjours.

Pour inscrire dans la durée l’accompagnement d’un enfant, la famille s’engage, a priori, à l’accueillir une fois par an pendant au moins trois ans de suite. Cependant, l’agrément délivré à la famille par le Secours Catholique doit être renouvelé chaque année.

L'accueil familial de vacances les a marqués : découvrez en images les témoignages de parents, d'enfants et de familles d'accueil !

 
L’Accueil familial de vacances : mode d’emploi

Un jour en vacances avec Teddy

 

Différentes missions bénévoles

Vous souhaitez rejoindre l'action du Secours Catholique d'Accueil familial de Vacances ? De l'accueil stricto sensu à la responsabilité d'équipe, les besoins et missions sont variés. Découvrez les en un coup d'oeil. 

  • La famille de vacances : vous acceptez de prendre en charge un enfant de 6 à 12 ans pour une durée d’environ trois semaines durant les vacances scolaires.
  • Le bénévole accompagnateur : mission ponctuelle consistant à accompagner les enfants lors de leur voyage aller/retour.
  • Le responsable local : il fait partie de l’équipe locale du Secours Catholique. En délégation d’accueil, le bénévole de l’association recrute les familles de vacances, les prépare au séjour de l’enfant et fait en sorte que le séjour se passe au mieux pour l’enfant et la famille. En délégation d’envoi, le bénévole repère les enfants susceptibles de participer au projet, les prépare ainsi que leur famille dans cette perspective, et assure le suivi de l’enfant tout au long de l’année.
  • Le responsable départemental d’équipe AFV : ce membre des équipes du Secours Catholique coordonne l’ensemble des activités et des équipes et s’assure du bon fonctionnement de l’activité. Il doit être disponible de façon régulière, et plus précisément de février à octobre avec une forte disponibilité l’été.
Crédits photos: ©Xavier Schwebel/Secours Catholique; ©Alexandra Bellamy/Secours Catholique
portrait de famille
Plus d'informations
Soutien aux familles et à l'enfance
# sur le même thème