portrait de famille

Soutien aux familles et à l'enfance

 

La famille est la cellule de base de notre société, quelle que soit sa forme ou sa réalité. Elle est le premier lieu de transmission et forme, avec toutes les familles, une grande part du tissu social où chacun est appelé à vivre. Elle est aussi frappée de plein fouet par la précarité.

Chaque année, le Secours Catholique- Caritas France accompagne plus de 300 000 familles. Tout d’abord, il offre des lieux de rencontres et de convivialité. Il soutient aussi les parents dans leur rôle éducatif et propose aux familles et aux enfants de vivre des temps de loisirs et de vacances. Il se mobilise auprès des plus âgés et accompagne l’entourage des personnes détenues en prison.

L’objectif : davantage de solidarité et de liens au sein des familles, entre les familles et avec elles, pour qu'elles puissent être actrices dans la société.

 

Avec les parents

Les bénévoles du Secours Catholique soutiennent dans leur rôle éducatif les parents, et notamment les familles monoparentales de plus en plus nombreuses à solliciter de l’aide. L’objectif est de construire ensemble, au moyen de nombreuses propositions :

  • Les permanences d’accueil ou les visites à domicile.
  • Les groupes de parole ou les groupes de parents.
  • L’accompagnement à la scolarité.
  • Les aides spécifiques : aide alimentaire, soutien financier, démarches administratives, accès aux droits…
  • Les Maisons de la famille (à Grenoble, Strasbourg, Annecy, Auchel...) : lieux particuliers de rencontres et d’entraide où les familles en situation de précarité partagent leurs expériences de parents et cherchent ensemble de nouveaux moyens d’avancer.
  • Le parrainage de proximité : l’occasion, avec les parents, de mettre un enfant en relation avec un parrain ou une marraine bénévole pour partager, hors du foyer familial, des moments de loisirs et de découvertes.
  • Les vacances en familles ou en groupes.
Le Secours Catholique souhaite avancer avec les familles. Il réfléchit et élabore avec elles des solutions, favorise l’échange et l’entraide entre elles, leur permettant ainsi d’être pleinement actrices dans la société.
 
 

Maman Secours : accueillir les mères en difficulté

Maman Secours : accueillir les mères en difficulté
Maman Secours

Accueillir les mères en difficulté

 

Pour les vacances

Les vacances sont un droit pour tous. Elles sont aussi un moment privilégié de plaisir et de découverte qui renforce les liens familiaux et sociaux et la confiance en soi. Chaque année, grâce à ses bénévoles et aux actions proposées, le Secours Catholique permet à plus de 6 000 personnes – familles, jeunes, personnes seules – de partir se ressourcer.

Avec l’Accueil Familial de vacances (AFV), 2 000 enfants vivent deux ou trois semaines durant l’été (et parfois les petites vacances) dans une famille de vacances. L’enfant accueilli change d’horizon, rompt avec le quotidien et crée de nouveaux liens confiants. Cette action permet à tous, familles, enfants et familles de vacances de nouer de nouvelles relations et de partager de beaux moments.

Les camps d’été permettent à 500 enfants et adolescents de vivre en collectivité et de s’adonner à de nombreuses activités sportives, culturelles et artistiques.

Avec Vacances en familles, ce sont plus de 4 000 personnes qui partent chaque années une à deux semaines en village vacances, gîte ou camping. Cette action reçoit le soutien de l’Agence nationale pour les chèques - vacances (ANCV). Les familles sont accompagnées par des bénévoles dans la préparation de leur séjour. Elles peuvent également participer à des séjours collectifs qui associent des personnes isolées, notamment des personnes âgées.

 
Soutien aux familles et à l'enfance
Reportage

Un jour en vacances avec Teddy

 

Accès aux loisirs et à la culture

Les loisirs et les activités culturelles permettent de s’épanouir et de s’intégrer pleinement dans la société. C’est pourquoi le Secours Catholique organise des animations, des ateliers et des temps de loisirs pour les familles, les enfants et les personnes isolées. L’association favorise également l’accès à la culture.

 
Soutien aux familles et à l'enfance
Diaporama sonore

Atelier théâtre avec les jeunes d'Épinal

 

Contre l'isolement des personnes âgées

Pour lutter contre l’isolement qui touche particulièrement les personnes âgées, les bénévoles du Secours Catholique multiplient les visites à domicile ou en maison de retraite, leur assurant une présence régulière et les aidant dans les petites tâches du quotidien.

Cette mobilisation s’effectue notamment dans le cadre de Monalisa. Cette plateforme, qui réunit associations et pouvoirs publics, déploie des « équipes citoyennes » dans les quartiers, villes et villages auprès des personnes âgées les plus fragiles, afin de tisser du lien social et intergénérationnel.

 

En France, 1 personne âgée sur 4 souffre d’isolement relationnel, soit 1,5 million de personnes.

 

Pour le maintien des liens familiaux en prison

Garder des liens avec la famille est une des clés de la réinsertion. C'est pourquoi le Secours Catholique se mobilise afin que la prison détériore le moins possible les relations familiales souvent déjà distendues.

Il s’engage aux côtés des détenus et de leurs familles pour que leur droit de visite soit respecté et facilite son application. Des équipes assurent par exemple l’accueil des familles en attente de parloir, afin de les préparer à ce moment douloureux, ou leur apportent une aide logistique (trajets, hébergement…).

À Riom, dans le Puy-de-Dôme, dans une ancienne camionnette, garée devant la prison le temps de l’ouverture des parloirs, les familles prennent un café, au chaud, à l’abri, et peuvent bavarder en attendant leur tour.

Aux côtés des personnes détenues et de leur famille.

 

À l'international

Le Secours Catholique, en partenariat avec le réseau Caritas Internationalis, soutient partout dans le monde les familles et les enfants fragilisés par la pauvreté, l’exclusion, la maladie ou le handicap en construisant avec eux des solutions.

 

Nutrition, santé et droits des familles

Frappées par la pauvreté, des familles manquent de tout : alimentation en quantité et qualité insuffisante, absence de soins. Marginalisées, elles ne peuvent faire valoir leurs droits. Le Secours Catholique-Caritas France les accompagne, dans l’urgence mais aussi dans la durée.

En Irak, le Secours Catholique soutient financièrement le programme Family and Child, lancé en 2002 en pleine urgence humanitaire. Il s’attaque à la malnutrition des enfants et au faible taux d’allaitement maternel. Les familles les plus démunies sont accompagnées (alimentation, santé, social…), quelle que soit leur communauté d’appartenance.

Se mobiliser contre la malnutrition des enfants en Irak comme au Pérou

Au Vietnam, des familles marginalisées sont accompagnées par l’association Enfants et Développement, soutenue par le Secours Catholique. Le programme se déroule à Hô Chi Minh Ville, la plus grande agglomération du pays. L’objectif est de faciliter l’accès de ces familles aux services de base (santé, éducation, administrations…), par la création de plateformes multi-services. Le projet vise également à accompagner les jeunes sur le chemin de la formation professionnelle et de l’emploi.

Au Pérou, la Caritas Huancayo, soutenue par le Secours Catholique, aide 80 familles paysannes à lutter contre la malnutrition des enfants. Elle forme les agriculteurs, enseigne aux mères les principes d’une alimentation équilibrée et améliore l’habitat (cuisines).

En Géorgie et en Arménie, le Secours Catholique appuie des programmes de soutien à domicile aux personnes âgées, mis en oeuvre par les Caritas nationales.

 

Jeunes en situations de handicap

Parfois, à une précarité déjà invalidante, s’ajoute le handicap, qui ébranle encore un peu plus les familles. Le Secours Catholique soutient des programmes qui visent à améliorer la prise en charge d’enfants et adolescents en situation de handicap mental ou physique.

Dépister au plus tôt les troubles mentaux et handicaps

Au Cambodge, le centre Caritas de santé mentale œuvre depuis 1998 au dépistage, à la prévention et au traitement des troubles mentaux (autisme, retard mental, troubles psychologiques…) chez les enfants. Outre la détection des maladies et leur suivi, le centre sensibilise les familles à l’hygiène, la santé et la nutrition et travaille au changement du regard sur le handicap.

 

Enfants des rues

Dans le monde, des dizaines de millions d’enfants vivent dans la rue, exposés aux dangers de la ville et aux risques d’exploitation (travail forcé, prostitution…).

Le réseau Caritas en a fait un champ d’action important, notamment au Mali où presque 8 000 enfants errent dans les rues de la capitale, Bamako. Les équipes de Caritas Mali les accueillent dans des centres d’écoute. Elles tentent de renouer le contact avec les familles et, lorsque c’est impossible, les hébergent dans des foyers où ils sont accompagnés vers leur réinsertion. Un travail de sensibilisation est mené en parallèle auprès de la population et des autorités en faveur du respect des droits des enfants au Mali.

Des enfants vivent et travaillent dans la rue et dans les décharges

Au Cambodge, à Phnom Penh, les enfants des rues sont isolés et vulnérables face aux formes d’abus, de violences et d’exploitation. Ils vivent et travaillent dans la rue et dans les décharges, en mendiant ou en se prostituant. L'association Mith Samlanh, partenaire du Secours Catholique-Caritas France, intervient pour protéger ces enfants en situation de vulnérabilité et faciliter leur réinsertion dans une vie « normale ».

Les enfants sont accueillis pour une période transitoire dans des foyers d’accueil où ils pourront se reconstruire avant de réintégrer le système scolaire ou d’entrer dans la vie professionnelle. L'association agit en parallèle auprès des pouvoirs publiques pour la mise en œuvre d’une politique de protection de l’enfance au Cambodge.

 

Familles de migrants

Dans le cadre de son action auprès des migrants, le Secours Catholique soutient des projets d’accompagnement des familles en exil. Comme ces accueils créés en périphérie des grandes villes par Caritas Algérie, où des mères étrangères, souvent seuls, viennent chercher quelques heures de répis, des conseils et un vrai repas pour leurs enfants. 

Crédits photos : © David Metra / Secours Catholique-Caritas France, © Gaël Kerbaol / Secours Catholique-Caritas France, © Patrick Delapierre / Secours Catholique-Caritas France, © Xavier Schwebel / Secours Catholique-Caritas France
# actualités liées