Ukraine, terre forcée

Publié le 09/09/2014
Ukraine
 

Elles s’appellent Katia, Galina ou encore Angela. Elles ont été victimes de la traite des êtres humains. En Ukraine, elles se sont vues privées de passeport et ont été vendues à des employeurs. Certaines ont été victimes d’exploitation sexuelle, d’autres d’esclavage. Elles travaillaient du matin au soir, sans relâche.

 
Ukraine, terre forcée

Portraits croisés de femmes victimes de la traite.

Homme levant les bras
Plus d'informations
Droits humains
# sur le même thème