Visuel principal
groupe de femmes souriantes

Lien social

Chapô
Le Secours Catholique se mobilise contre l'isolement en favorisant le maintien et la création de liens fraternels entre les personnes.
Présentation
Notre réponse
Notre action
Sections
Texte

La précarité n’est pas qu’économique, elle peut être aussi relationnelle. Souvent les deux sont liées. En effet, d’un côté la pauvreté matérielle a tendance à isoler les personnes de leur entourage et du reste de la société. De l’autre, cette solitude, souvent contrainte, accentue la précarité des personnes, en entamant leur moral et leur confiance en elles, et en les coupant de tout soutien amical et institutionnel qui pourrait les aider à améliorer leur situation.

Chiffres clés
Chiffre
plus de 7
Description
de Français se trouvent en situation d’isolement
Chiffre
23%
Description
des femmes déclarent se sentir « tous les jours » ou « souvent » seules
Chiffre
60%
Description
des ménages rencontrés en 2021 par le Secours Catholique a formulé une demande d’écoute
Texte

Notre réponse

Pour lutter contre l’isolement, le Secours Catholique développe avec les personnes et les familles qu'il accompagne des espaces et des occasions de rencontre, où cultures et générations se mêlent, favorisant le lien social, l’entraide et la participation de tous à la vie de la société. 

En savoir plus sur ce que nous faisons

Titre du bloc FAQ

Toutes les réponses à vos questions

Intitulé de la question

Qu'est-ce que l'isolement social ?

Réponse

Un individu qui a peu de relations durables dans sa vie, voire qui n’a pas du tout de relations, est en situation d’isolement social. Sans amis, sans membres de famille ou encore sans collègues de travail, une personne est en état de souffrance et de danger. Au-delà du nombre de relations, leur qualité est aussi à prendre en compte ; des liens de mauvaise qualité sont également un facteur d’isolement.

 

Qui est touché par l'isolement social ?

Réponse

L’isolement social concerne tout le monde, à n’importe quel âge de la vie. Mais ce phénomène d’isolement tend à s’accentuer avec l’âge. En effet, aujourd’hui, 1 Français âgé sur 4 est isolé. La population n’a jamais été aussi importante en France et pourtant, près de 1,5 million de personnes de plus de 75 ans font face à une solitude forcée. Le lien social n’est pas présent pour tous. La précarité et le handicap sont deux facteurs reconnus dans l’isolement social. Les situations de pauvreté et de perte d’autonomie ne facilitent pas la possibilité de sortir de chez soi ou des structures d’hébergement dans lesquelles on se trouve, comme les EHPAD, les résidences ou les foyers. Le tissu social s’appauvrit alors et c’est sa santé mentale que l’on met en danger. L’âge charnière se situe entre 79 et 83 ans, correspondant généralement à l’entrée dans la dépendance, avec un risque d’isolement social accru. L’accompagnement des plus anciens et des plus pauvres est une priorité.

 

Quelles sont les causes de l'isolement social ?

Réponse

De nombreuses causes peuvent provoquer un isolement social, elles sont généralement liées aux accidents de la vie que tout un chacun peut rencontrer : 

  • Un changement brutal de situation familiale : une séparation ou un décès peuvent être sources d’isolement en diminuant les liens sociaux. Aujourd’hui, près de 72 % des femmes âgées de 85 à 89 ans sont veuves.
  • Une perte d’emploi ou un départ à la retraite font perdre du jour au lendemain un lien précieux avec l’extérieur, des collègues, un environnement de travail dans lequel se jouent des interactions sociales.
  • Une situation financière précaire ne permet pas d’envisager des loisirs : une simple sortie au restaurant ou une inscription à une activité sociale à partager ne sont plus possibles. Avec un minimum de revenus, le logement et la nourriture sont priorisés. 
  • Des problèmes de santé ‒ qu’ils soient mentaux (pertes de mémoire, dépression, démence, etc.) ou physiques (perte d’autonomie qui engendre des difficultés voire une impossibilité à se déplacer) ‒ éloignent du contact avec les autres.

Quelles sont les conséquences de la solitude ?

Réponse

La solitude renforce le sentiment d’exclusion de la société. Elle a des répercussions graves tant sur le moral que sur l’intégrité physique de la personne en situation d’isolement social :

  • Une source de stress : quand vous n’avez plus personne avec qui échanger pour prendre du recul face à une situation, il est souvent difficile de faire preuve d’objectivité et d’optimisme. Le stress, à lui seul, favorise alors l’apparition de maladies. Puis, peu à peu, la peur de renouer des liens s’installe.
  • Un chemin vers la dépression : en s’isolant, on se replie sur soi jusqu’à en perdre son estime. Des sentiments mêlés de honte, de désespoir envahissent fréquemment les personnes en situation d’isolement social.
  • Le « laisser-aller chez les seniors » :  quand on se retrouve cloîtré dans son domicile, à cause d’une perte de mobilité ou parce que plus personne ne vient nous rendre visite, il n’est pas rare de se laisser aller. C’est le cas des personnes âgées isolées qui, peu à peu, ne se nourrissent plus correctement, n’assurent plus un minimum d’hygiène corporelle et n’ont plus recours aux soins médicaux dont elles auraient besoin.

Comment lutter contre l'isolement social ?

Réponse

Devenir bénévole au Secours Catholique

Lutter contre l’isolement social, c’est être en action. Alors, pourquoi ne pas rejoindre les 60 000 bénévoles au service du Secours Catholique qui œuvrent quotidiennement pour aider les personnes en situation d'isolement. Devenir bénévole, c’est donner un peu de son temps et de sa générosité. Par un geste affectueux, une écoute, une parole, un échange, un regard, un partage, une simple compagnie, on peut concrètement porter secours aux plus démunis socialement et même agir en prévention de l’isolement. Une formation de bénévole est proposée avant de mettre en œuvre les différentes aides possibles.

Financer nos actions par le don pour lutter contre l’isolement social

  • Faire un don en ligne est un moyen simple et efficace de lutter contre l’isolement social. Vous choisissez en toute sérénité à quelles associations et à quel moment vous donnez, où que vous vous trouviez dans le monde.
  • Faire un don à une association est en effet un geste de générosité qui participe à financer les actions menées sur le terrain pour venir en aide à ceux qui souffrent. À votre niveau, vous devenez acteur de cette lutte contre l’isolement social.
  • Si vous ne souhaitez pas donner de votre vivant, vous pouvez opter pour le legs : le legs est un don par testament. Cette disposition permet de choisir de son vivant de transmettre une partie de son patrimoine (immobilier et/ou mobilier) au destinataire de son choix, qu’il s’agisse d’une personne physique ou morale. Ce legs devient effectif uniquement au décès du testateur.

La lutte contre l’isolement doit être l’une des priorités nationales de notre société. Des solutions existent pour agir.

 

En action
Résumé mode liste
Une laverie itinérante pour permettre aux personnes en situation de précarité de laver leurs vêtements et de rompre leur isolement.
Résumé mode liste
Par delà apporter une réponse d’urgence, l'équipe du “24 Terre d’accueil” favorise l’écoute et la vie collective pour créer du lien.
Résumé mode liste
Six péniches sont affrétées par le Secours Catholique pour vivre avec des personnes en précarité ou isolées un Noël fraternel.