Visuel principal
Un homme marche devant Pole Emploi

Aide et accès aux droits

Chapô
Le Secours Catholique propose, lorsque c'est nécessaire, une aide d'urgence aux ménages et les accompagne dans l'accès à leurs droits sociaux.
Constat
Notre réponse
Notre action
Sections
Texte

En raison de leurs budgets très contraints, des centaines de milliers de ménages se retrouvent en grande difficulté en cas de "coup dur" comme la perte d’un emploi, un accident de santé, une catastrophe naturelle qui les touche, un changement de situation familiale ou juste, parfois, une dépense imprévue comme la réparation d’un véhicule. Si elles n’arrivent pas à l’instant T à surmonter cette difficulté, ces personnes ou familles peuvent basculer dans une situation de grande pauvreté qui, le temps passant, risque de devenir inextricable du fait de ses conséquences en chaîne.

Chiffres clés
Chiffre
1132 €
Description
C'est le seuil de pauvreté en France, qui correspond à 60% du niveau de vie médian
Chiffre
548 €
Description
C'est le niveau de vie médian des personnes accueillies par le Secours Catholique
Chiffre
1/3
Description
des personnes accueillies par le Secours Catholique et éligibles au RSA ne le touche pas.
Chiffre
29%
Description
des personnes accueillies par le Secours Catholique et éligibles au allocations familiales ne les perçoivent pas.
Texte

Notre réponse

Pour leur permettre de passer ce coup dur en continuant à satisfaire leurs besoins essentiels - se nourrir, se vêtir, se loger, se chauffer, se déplacer… - le Secours Catholique propose à ces personnes ou familles une aide financière et/ou matérielle, le temps que leur condition s’améliore. Il répond également aux besoins urgents des ménages vivant dans des situations d’extrême pauvreté, comme les personnes à la rue. Ces aides financières et matérielles sont souvent une première étape. Dans la durée, l’association propose à ces ménages de les accompagner vers l'accès à leurs droits, en les informant et en les soutenant dans leurs démarches.

En parallèle, le Secours Catholique intervient auprès des élus et des institutions pour les appeler à lutter contre le phénomène important de non recours aux droit sociaux, notamment en simplifiant, voire en automatisant les démarches administratives donnant accès aux prestations sociales. L’association demande également l'instauration d'un revenu minimum garanti à un niveau décent (qui améliore significativement le RSA) pour toute personne en situation régulière, à partir de 18 ans, et sous conditions de ressources.

En savoir plus