COP24 : Face à l’urgence climatique, les États se dérobent devant leurs responsabilités

Solidarité internationale
Prise de position
Posté le 19/12/2018

Après deux semaines de négociations et une journée de prolongation, les 196 pays réunis pour la COP24 sont enfin parvenus à un accord. Mais le texte issu des discussions proposeun manuel d’application de l’accord de Paris comportant des lacunes et pose desfondations fragiles pour limiter le réchauffement mondial à 1,5°C.