TCHAD : Demande de libération immédiate des activistes tchadiens

Tchad
Prise de position
Droits humains
Posté le 27/04/2017

la campagne Tournons la page, Amnesty International, l’ACAT France et Survie exigent la libération immédiate et sans condition de Messieurs Nadjo Kaïna Palmer, Bertrand Solloh Gandere et Dingamnayal Nely Versinis.

« Ces activistes sont détenus illégalement depuis plusieurs semaines. Leur seul tort : avoir exercé leurs droits à la liberté d’expression et de manifestation » déclare Balkissa Idé Siddo, chercheur sur l’Afrique Centrale à Amnesty International.