Une bouffée d’air pour les personnes en hébergement d’urgence, de vives inquiétudes sur le front des expulsions

France
Logement
Posté le 27/05/2021

Le Collectif des associations unies (CAU) salue la décision du gouvernement de prolonger jusqu’en mars 2022 les 43 000 places d’hébergement d’urgence ouvertes depuis le premier confinement. Cependant malgré le répit accordé par le prolongement de deux mois de la trêve des expulsions la situation reste extrêmement tendue dans le contexte de crise sanitaire, s'inquiète le collectif.