Presse

 

Communiqués

Par zone géographique
Par thème

Exclure les communiqués collectifs

243 résultats Annuler ma recherche
Le diocèse d’Arras et le Secours Catholique – Caritas France contestent l’arrêté de fermeture de la « Crèche »
19/04/2021
La mairie de Calais a pris, le 18 février, puis rectifié le 1er mars 2021, un arrêté de fermeture de la « Crèche », une halte solidaire ouverte par le Secours Catholique – Caritas France en lien avec le Diocèse d’Arras à destination des personnes exilées à la rue à Calais. Le Secours Catholique et le Diocèse d’Arras, représentés par Me Lionel Crusoé, contestent cet arrêté devant le Tribunal Administratif de Lille.
Tribune : Pour une obligation conditionnelle de rénovation
08/04/2021
« Rendons la rénovation énergétique obligatoire lorsqu’elle est intéressante pour les ménages »
Communiqué de la CoEH à l'occasion du 34° anniversaire de la Constitution haïtienne
01/04/2021
La CoEH lance un sos à l'ONU pour le respect de la constitution haïtienne
La Coordination Europe Haïti (COETH) veut exprimer sa plus profonde inquiétude face au projet de M. Jovenel Moïse de préparer pour le peuple haïtien une nouvelle constitution dans des conditions totalement contraires aux prescrits de la Charte fondamentale d’Haïti adoptée massivement en 1987 par les citoyens et citoyennes de ce pays.
Contre la dématérialisation des demandes de titre de séjour : les préfectures assignées en justice, partout en France
30/03/2021
Contre la dématérialisation des demandes de titre de séjour : les préfectures assignées en justice, partout en France
Après avoir fait condamner la préfecture de Seine-Maritime, nos organisations lancent une offensive générale contre la dématérialisation imposée des démarches pour accéder à un titre de séjour : des requêtes sont déposées ce jour contre les préfectures de l’Hérault, de l’Ille-et-Vilaine, du Rhône, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne, qui imposent la prise d’un rendez-vous en ligne.
Réforme du CESE : Les personnes en précarité personae non gratae !
25/03/2021
Alors que les conditions de vie des plus précaires se sont fortement dégradées depuis le début de la crise sanitaire, les associations de lutte contre l’exclusion réunies au sein du collectif ALERTE déplorent que la nouvelle composition du Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) n’offre pas à ces populations la juste représentation qu’elles sont en droit d’attendre.

Pages

 

Vu sur le web

 

Contacts

Nous écrire :