Une soirée et une nuit (presque) ordinaire

Logement
Posté le 11/12/2015

Un peu trop étrangers, un peu trop sales, condamnés à l’indifférence ? Depuis plus de vingt ans, Nicolas Clément est engagé auprès du Secours catholique. Il part à la rencontre, tous les vendredis soir, de ceux que l’on ne voit plus, allongés sur les trottoirs, mendiants sur les pas des portes.

 

Ce livre est le récit de ces rencontres d’une vie. Ce livre touche aux questions qui dérangent. Société française : solidaire ou inégalitaire ? Aides sociales : assistanat ou nécessité ? Roms : délinquants en masse ou pauvres comme les autres ? Mendicité, migrance : un nouvel esclavagisme ou un nouveau partage ?

Ce livre est un agitateur de conscience. Après indignez-vous, engagez-vous !

Marié, père de cinq enfants Nicolas Clément a exercé pendant 20 ans des activités de marketing de direction dans la presse. Bénévole au Secours catholique auprès des sans-abri depuis 1993, il a aussi dirigé Emmaüs Solidarité et l’Uniopss. Depuis 2015, il est président du Collectif des Morts de la Rue.

Une soirée et une nuit (presque) ordinaire de Nicolas Clément, Éditions du Cerf, Collection Actualité, 2015.