Visuel principal
Femme arrosant son champ

Afrique

Chapô
Le Secours Catholique accompagne quelques 70 partenaires dans une quinzaine de pays africains où il cherche à promouvoir l’accès aux droits et à la souveraineté alimentaire.
Amorcer une transition écologique juste
Défendre l'accès aux droits
Promouvoir la cohésion sociale
Renforcer nos partenaires
Notre action
Sections
Texte

Démographie et urbanisation galopantes, épuisement des ressources et appauvrissement des populations, mauvaise gouvernance et répression des sociétés civiles : les défis sont nombreux pour le continent africain en ce début du XXIème siècle.  Fort de son engagement sur le continent depuis plusieurs dizaines d’années, le Secours Catholique accompagne quelques 70 partenaires dans une quinzaine de pays africains (Bénin, Burkina Faso, Burundi, Centrafrique, Comores, Congo Brazzaville, Côte d’Ivoire, Madagascar, Mali, Niger, RDC, Rwanda, Sénégal, Tchad et Togo). A travers l’action de ses partenaires, l’association cherche à promouvoir l’accès aux droits et à la souveraineté alimentaire dans un contexte de crise climatique, ainsi qu’à prévenir les conflits.

Texte

Amorcer une transition écologique juste

Face à la crise socio-environnementale qui frappe la planète et en particulier l’Afrique, le Secours Catholique répond par la promotion de l’agroécologie, cette agriculture résiliente qui permet à la fois de respecter l’environnement tout en garantissant une sécurité alimentaire aux paysans. Le continent africain est en effet frappé par les effets des changements climatiques tels la sécheresse, l’avancée du désert ou la réduction des saisons des pluies. Par ailleurs, la croissance démographique augmente la pression sur les terres. Pour accroître la résilience des populations, les partenaires du Secours Catholique prônent un changement de pratiques et de politiques agricoles, sans dépendance aux intrants chimiques. L’association accompagne notamment sept pays de la zone sahélienne dans un programme commun  - au sein d’une convention de partenariat pluriannuel vers une transition écologique juste avec l’AFD -  qui favorise les échanges d’expériences entre les partenaires et veille à impliquer les communautés dans les projets. Sur place, les ONG font aussi du plaidoyer auprès des pouvoirs publics locaux pour changer les modes de production agricole et amorcer une transition écologique qui soit juste pour les populations.

Texte

Défendre l’accès aux droits

L’Afrique est un continent jeune. Face aux conflits, aux changements climatiques ou aux crises économiques, nombreux sont les jeunes à quitter leurs villages à la recherche d’une vie meilleure. Seul un accès à l’emploi, un droit fondamental, permet de les faire sortir de la pauvreté. C’est pourquoi le Secours Catholique soutient ses partenaires qui mettent en place des projets de formation professionnelle pour permettre à des jeunes de trouver un travail décent. C’est le cas par exemple à Madagascar où le Conseil de Développement d'Andohatapenaka agit auprès de jeunes de quartiers défavorisés.

De même les partenaires du Secours Catholique dans la région des Grands Lacs (Burundi, Rwanda, et RDC Bukavu, et Goma) aident les femmes à défendre leurs droits et à promouvoir l’égalité des genres, dans une zone où une femme sur deux est victime de violence physique, psychologique, économique ou sexuelle. A travers des centres d’écoute et des techniques de médiation familiale, les partenaires du Secours Catholique pansent les blessures des femmes, travaillent à un changement de mentalités et sensibilisent les communautés à l’égalité des sexes.

Chiffres clés
Chiffre
16
Description
pays
Chiffre
39
Description
partenaires
Chiffre
62
Description
projets
Chiffre
580 000
Description
bénéficiaires
Texte

Promouvoir la cohésion sociale

De nombreux pays africains connaissent les conflits et la pauvreté. Via ses projets sur place, le Secours Catholique travaille à réparer les sociétés abîmées. Cela passe par la promotion de la paix, de la démocratie et de la bonne gouvernance. L’association soutient donc une dizaine de Commissions Justice et Paix qui réalisent un travail de médiation communautaire et de justice sociale sur leurs territoires.

Parallèlement, le Secours Catholique défend le dialogue interculturel et interreligieux dans les zones en tension. C’est le cas par exemple en République centrafricaine où son partenaire l’Association Notre-Dame de Fatima pour le Développement prévient les conflits en sensibilisant les communautés au dialogue et en accompagnant les personnes victimes de traumatismes.

Et parce qu’il n’y a pas de paix sociale sans démocratie, contrôle citoyen, bonne gouvernance et respect des sociétés civiles, le Secours Catholique a lancé en 2014 le mouvement Tournons la page qui réunit désormais 250 organisations africaines dans 13 pays du continent. Tournons la page, aujourd’hui autonome, promeut l’alternance démocratique et défend les droits civils et politiques en Afrique.

Texte

Renforcer nos partenaires

De même qu’il n’y a pas de développement sans cohésion sociale, il n’y a pas d’action locale efficiente sans capacité des organisations de la société civile. Depuis plusieurs années, le Secours Catholique travaille à renforcer ses partenaires du réseau Caritas en Afrique afin qu’ils gagnent en compétences et qu’ils soient des interlocuteurs privilégiés des pouvoirs publics de leurs pays. Ce travail d’autonomisation des partenaires, au sein du programme APPROCHE, leur permet de se perfectionner dans le métier d’accompagnement des communautés. Au terme de ce programme, le renforcement des Caritas sera internalisé et piloté par Caritas Africa, afin de consolider un réseau solide de partenariat performant et respectueux des normes de gestion internationales.

En action
Résumé mode liste
À Natongou, dans le nord du Togo, les villageois se sont attelés à améliorer leur environnement de vie en prenant en main le développement de leur village.
Résumé mode liste
Pour faire face aux catastrophes naturelles dans le monde le Secours Catholique-Caritas France met place un fonds dédié.
Résumé mode liste
Caritas Katiola aide des groupements de femmes agricultrices à renforcer leurs capacités en agroécologie.