Climat : l’opportunité d’un monde nouveau, selon les évêques

Publié le 11/02/2015
France
Climat : l’opportunité d’un monde nouveau, selon les évêques
 

Le Conseil Famille et Société de la Conférence des évêques de France (CEF) a publié en janvier une note sur le changement climatique. Ce dernier y est défini comme un kairos planétaire, autrement dit « le moment opportun pour bâtir un monde commun […] que nous sommes tous appelés à faire advenir. »

Lundi 9 février s’est ouvert à Genève une semaine d’importance majeure pour les négociations sur le climat. Les États y travaillent jusqu’au 13 février à l’élaboration du futur accord mondial qui doit être signé en décembre 2015 à Paris lors de la 21ème conférence des nations unies sur le climat (COP21).

« La situation est grave, elle nous concerne tous »

« Arriveront-ils à se mettre d’accord ? » interroge Mgr Jean-Luc Brunin, évêque du Havre et président du Conseil Famille et Société de la Conférence des évêques de France (CEF) dans une note publiée le 15 janvier dernier sur la nécessité de s’engager dans la lutte contre le réchauffement climatique. « Ni l’analyse des données scientifiques, ni le choix des mesures politiques ne sont de la compétence des évêques. Mais la situation est grave, elle nous concerne tous et elle est aussi une opportunité pour revoir notre modèle de développement et nos modes de vie. Le Conseil Famille et Société souhaite apporter sa contribution aux débats en cours en puisant dans les ressources propres de la foi chrétienne la conviction qu’un avenir meilleur et un vivre ensemble dans la justice et l’harmonie sont possibles du moment que tous les hommes de bonne volonté s’y engagent », enjoint Mgr Jean-Luc Brunin dans l’introduction.

Tous appelés à bâtir un monde commun

Cette note explique de manière pédagogique le défi que représente le changement climatique pour la communauté internationale et l’espoir que suscite ce challenge mondial. La CEF analyse également le fait que la COP 21 et la redéfinition des Objectifs du Millénaire (OMD) soient programmés la même année comme « une chance historique pour redéfinir le développement comme un modèle porteur de vie pour la famille humaine universelle. » Les évêques estiment que c’est « le moment opportun pour bâtir un monde commun », un monde nouveau que « nous sommes tous appelés à faire advenir ».

Engagé dans la lutte contre les changements climatiques depuis de nombreuses années, le Secours Catholique-Caritas France réalise un travail de plaidoyer auprès des décideurs et de sensibilisation du grand public. Émilie Johann, responsable du plaidoyer international de l’association, est d’ailleurs à Genève actuellement pour suivre les négociations. « Les changements climatiques amplifient les phénomènes de la pauvreté et des inégalités contre lesquelles notre association lutte, affirme-t-elle. Le Secours Catholique plaide pour l’obtention d’un accord climatique ambitieux et juste, qui garantisse le développement et les droits des plus vulnérables.  »

Clémence Véran-Richard
Crédits photos : © Elodie Perriot/Secours Catholique-Caritas France
La Délégation de Lille revendique les droits des plus fragiles
Plus d'informations
Prises de position et expertises
# sur le même thème