La culture, compagne indispensable de l’école

Publié le 04/12/2014
Lyon
La culture, compagne indispensable de l’école
 

La vie culturelle est un apprentissage complémentaire à l’école, un outil pour une meilleure intégration dans la société et une plus grande autonomie.

«  La culture n’est pas un luxe, c’est une nécessité  », disait l’écrivain et peintre Gao Xingjian, prix Nobel de littérature en 2000. Pourtant, les familles en précarité sont loin de pouvoir s’approprier cette citation.

Depuis 2005, et avec l’aide d’autres bénévoles, Françoise Levoir, bénévole en charge de l’accompagnement à la scolarité pour le territoire Lyon-Est de la délégation du Secours Catholique du Rhône, tente de faciliter l’accès à la culture des enfants accompagnés en développant des partenariats avec les musées de la ville de Lyon. Tout a commencé avec le musée gallo-romain.

Le personnel du musée prévoit plusieurs fois par an des visites guidées gratuites adaptées à ce public. L’opération devient rapidement un succès et les enfants sont invités à réaliser un livret pour le musée ainsi qu’un film, Eau et pierre, sur les éléments gallo-romains de la ville et, enfin, un court métrage d’animation sur les statues du musée.

« C’est formidable de voir ces enfants qui sont considérés comme étant en échec scolaire se passionner pour une époque qu’ils auraient sans doute ignorée autrement  », se réjouit Françoise Levoir.

Dans ce contexte récréatif, qui n’attend pas de résultat contrairement à l’école, « les enfants osent prendre la parole, poser des questions et découvrent leurs talents  », témoigne la bénévole. Par ailleurs, ils peuvent apporter à l’école les travaux réalisés dans les ateliers des musées. Une mise en valeur essentielle pour la confiance en soi de ces enfants.

Participer à la vie culturelle française

La délégation a développé sur le même principe des partenariats avec les musées des Beaux-Arts, de la Marionnette, de l’Imprimerie, des Tissus et la bibliothèque municipale. «  Pour les familles d’origine étrangère, observe Françoise, c’est aussi une manière de s’intégrer davantage en participant à la vie culturelle française. »

Une expérience que partage la délégation de Paris. Celle-ci propose des sorties culturelles aux enfants de l’accompagnement scolaire, dont la majorité sont d’origine étrangère. «  Les enfants dévalorisent les connaissances liées à leur culture d’origine et s’agrippent aux connaissances que nous leur transmettons, explique Marie Raynal, animatrice. Nous avons pour mission de valoriser cet ensemble de connaissances, de fournir aux enfants des points d’appui pour se hisser sans trop de difficulté au sein de la société française. »

À Marseille, la littérature investit les cités

Dans le quartier de la Bricarde, cité sensible de Marseille, comme dans d’autres lieux de France, des bénévoles du Secours Catholique ont quant à eux misé sur la littérature pour permettre l’accès des enfants à la culture. Chaque semaine, ils déploient une bibliothèque de ruepour les enfants des écoles voisines. « La Bricarde est un quartier isolé, notamment sur le plan culturel. La bibliothèque la plus proche est à 3 km. La plupart des habitants de la cité n’ont pas les moyens financiers de s’y rendre », explique Maryse Baukel, l’une des bénévoles. «  À la bibliothèque de rue, les enfants sentent qu’on s’intéresse à eux. »


À lire :

Jouer pour réussir, Dominique Boussand-Rio et Françoise Levoir, éd. Belin, janvier 2007, 103 p.

Nos enfants ont-ils droit à l’art ? Jean-Gabriel Carasso, éd. de l’Attribut, mars 2005, 128 p.

Clémence Véran-Richard
Crédits photos : © Xavier Schwebel / Secours Catholique-Caritas France
Portrait de famille
Plus d'informations
Soutien aux familles et à l'enfance
# sur le même thème