La Ferté-Bernard : deux familles valent mieux qu’une

Publié le 04/12/2013
La Ferté-Bernard
 

Marie-Claude, 63 ans, et Alexandra, 34 ans, élèvent toutes les deux un enfant seules. Mais depuis qu’elles ont partagé des vacances ensemble avec le Secours Catholique de Ferté-Bernard l’été dernier, les deux familles s’épaulent au quotidien. Et rêvent de leur prochain voyage à quatre.

Ce mercredi de novembre, le rendez-vous est chez Marie-Claude. À 14 heures, Alexandra vient prendre un café chez sa nouvelle amie. Depuis cet été, elles sont devenues inséparables, malgré leur différence d’âge. « Avant, c’était juste bonjour – Au revoir » explique cette mère de famille de 34 ans.

Maintenant, les deux femmes se croisent et échangent tous les jours. Leur amitié est née sur les plages de Vendée, en août dernier. Alexandra et son fils Théo, 10 ans, ainsi que Marie-Claude et sa petite fille, Cheyenne, 7 ans et demi, sont partis ensemble avec le Secours Catholique. Durant les six mois précédents, les deux familles avaient préparé ce voyage avec l’aide des bénévoles : le budget, les valises, jusqu’à l’itinéraire pour rejoindre La Tranche-sur-Mer. « Nous partagions le même appartement, et le courant est vite passé », dit en souriant Marie-Claude.

Les deux femmes se sont découvertes durant cette semaine. En partageant les tâches ménagères, les courses mais aussi les balades, une complicité est née entre elles. Et entre les deux enfants, comme le montrent encore aujourd’hui les fous rires et les pitreries qu’ils échangent lorsqu’ils se retrouvent.

Une ouverture pour les enfants

Avec Alexandra, Marie-Claude – qui élève seule sa petite fille – a trouvé une oreille avec qui partager ses états d’âme. « On parle de tout entre nous », confie-t-elle. La fillette s’est, quant à elle, découvert une nouvelle “tata” à qui faire des câlins. « Aucun de mes proches n’habite ici, c’est un peu une deuxième famille ! » déclare Alexandra.

Les enfants ont beaucoup reçu de cette expérience. Cheyenne, qui partage une relation très fusionnelle avec sa grand-mère, a réussi à se détacher un peu d’elle. « Cela a fait également du bien à Théo, observe Alexandra. Avec Marie-Claude et Cheyenne, il est beaucoup plus calme ! »

Cheyenne et Théo se retrouvent encore régulièrement aujourd’hui. Ils se croisent notamment lors des activités organisées par le Secours Catholique de Ferté-Bernard : le soutien scolaire mais aussi les visites trimestrielles à la maison de retraite.

Grand-père et grand-mère d’adoption

Les deux enfants ont d’ailleurs chacun un papy ou une mamie attitrés là-bas. Ateliers cuisine ou lecture, spectacles en tous genres... Ils vont même à la piscine avec leurs aînés, pour des séances inter-génération exclusives, puisque les bassins sont réservés aux moins de 10 et plus de 70 ans.

Ces échanges apportent aux personnes âgées, mais aussi aux enfants. « Cela permet à Théo de se canaliser, explique sa mère. Il a aussi renforcé les liens avec son grand-père. »

Cela permet également à Marie-Claude et Alexandra de souffler un peu, et de penser, déjà, aux prochaines vacances. Les dernières se sont tellement bien passées que les deux femmes souhaitent repartir ensemble l’an prochain. Cette fois-ci, en autonomie complète !

Gautier Demouveaux
© Xavier Schwebel/Secours Catholique
Notre organisation
Plus d'informations
Notre organisation
# sur le même thème