La lutte contre la pauvreté inscrite à l’agenda politique

Publié le 06/12/2012
 

Annoncée par le président de la République lors de sa visite à l’accueil de jour du Secours Catholique de Colombes (Hauts-de-Seine) en juillet dernier, et convoquée par le Premier ministre, la conférence nationale contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale a pour but de « dégager les objectifs de la France pour les prochaines années en matière de politiques sociales, ainsi que les mesures à mettre en œuvre pour y parvenir ».

Sept groupes de travail thématiques – réunissant des représentants institutionnels et de la société civile – ont été mis en place et devront remettre des diagnostics et des recommandations au gouvernement. François Soulage, président du Secours Catholique, a été désigné pour présider le groupe thématique “Inclusion bancaire et lutte contre le surendettement”.

« Pour la première fois, l’inclusion bancaire va être abordée lors d’un événement politique », se réjouit Alain Bernard, responsable du département Emploi et économie solidaire du Secours Catholique. « Notre association a beaucoup milité pour cela. Nous apporterons des recommandations, que nous avons déjà suggérées dans le manifeste pour l’inclusion bancaire, lancé en décembre dernier. »

Clémence Véran-Richard
Crédit : Benoît Granier/Matignon
La Délégation de Lille revendique les droits des plus fragiles
Plus d'informations
Prises de position et expertises
# sur le même thème