L’Égypte, pays prioritaire pour le Secours Catholique en 2012 et 2013

Publié le 01/01/2012
Egypte
 

2011 restera l’année des révoltes dans plusieurs pays du monde arabe. Le Secours Catholique accorde un grand intérêt à ces évolutions et a fait de l’Égypte son “pays prioritaire” pour ses actions internationales en 2012 et 2013.

Alors que les Égyptiens décident actuellement de leur avenir en votant librement pour élire un nouveau parlement et une nouvelle assemblée du peuple, les attentes qu’ils portent depuis le début de la révolution en février n’ont pas encore été satisfaites.

43,7% de la population sous le seuil de pauvreté en Haute-Égypte

Les autorités ne se sont pas encore attaquées aux racines du mal. 43,7% de la population en Haute-Égypte vit sous le seuil de pauvreté contre 21,6% au niveau national. Le taux de chômage est de 14,7% en 2011. Le pouvoir d’achat des travailleurs (après ajustements sur les prix et la prise en compte de l’inflation) a baissé de deux tiers depuis 1978. Par ailleurs, 40 % des égyptiens sont illettrés et ont peu accès à l’éducation. Le monde arabe est à l’heure d’une étape décisive et les défis sociaux et économiques qui l’attendent restent immenses.

Accompagner "l’histoire en marche"

Dans ce contexte, le Secours Catholique souhaite accompagner « l’histoire de l’Égypte en marche ». « La situation actuelle a causé une dégradation de l’économie. Par ailleurs, il existe un besoin fort de travailler avec les communautés de base pour construire la citoyenneté », explique Alexis Adam de Matharel, responsable du Pôle Mona (Moyen Orient - Nord de l’Afrique). L’association soutiendra encore plus fortement qu’avant Caritas Égypte, son partenaire depuis des années.

L’Égypte sera donc un pays prioritaire pendant les années 2012 et 2013. Le Secours Catholique appuiera plus fortement Caritas Égypte dans ses nombreux projets : renforcement du rôle des femmes dans les communautés villageoises, réduction du phénomène des enfants des rues, aide aux réfugiés, programmes d’éducation de base et d’alphabétisation, centres de réhabilitation communautaires pour les enfants handicapés.

Les femmes moteur de développement

Par ailleurs, le Secours Catholique accordera une attention particulière au rôle de la femme comme moteur de développement, à l’éducation comme vecteur de changement et au développement communautaire. L’association se donnera pour mission de valoriser le “vivre ensemble” entre chrétiens et musulmans et favorisera de nouveaux partenariats sur la thématique de l’éveil citoyen.

©Xavier Malafosse/Wostok Press/Maxppp
Écolière Haïtienne souriante dans sa classe
Plus d'informations
Solidarité internationale et développement
# sur le même thème