Patrice Vincey : « Rendre service en répondant à un appel »

Publié le 09/09/2014
 

Depuis 2009, Patrice Vincey est président de la délégation de Gironde du Secours Catholique. Un engagement qui le porte.

« On ne brigue pas la fonction de président d’une délégation au Secours Catholique, on accepte ce poste pour rendre service en répondant à un appel. Je suis très heureux que l’on m’ait confié cette fonction car elle me fait toucher du doigt la situation des gens qui vivent au quotidien la fragilité ou l’exclusion. Elle me permet de concilier ce que j’apprenais dans l’Évangile avec mon quotidien. En tant qu’ancien médecin militaire, j’ai consacré ma vie aux malades. Mais je n’avais pas d’expérience dans le social. La pauvreté me faisait même un peu peur. Cette expérience de président a changé mon regard. Car au Secours Catholique, nous rencontrons des gens avant de rencontrer des problèmes.

Dans cette activité, j’essaie le plus possible de rester au contact des équipes et des personnes qu’elles accompagnent. Je me ménage des espaces dans mon emploi du temps pour les rencontrer. Et pourtant… (il ouvre son agenda et le montre, noir de notes), voilà à quoi ressemble un agenda de président ! Et cela ne m’empêche pas d’être présent lors d’actions menées par des associations partenaires du Secours Catholique.

Je reste émerveillé par le courage dont font preuve certaines personnes accueillies. Je pense à une jeune femme qui avait fait sa première communion lors d’un voyage de l’Espérance du Secours Catholique à Bethléem. Elle avait vécu longtemps dans la rue, au point qu’elle n’arrivait plus à dormir dans un lit. Son cheminement de foi était incroyable. Elle m’a donné une carte souvenir de sa première communion que je garde encore sur mon bureau. »

Pierre Wolf-Mandroux
Crédits photos: © Sébastien Le Clezio/Secours Catholique
Notre organisation
Plus d'informations
Notre organisation
# sur le même thème