Alexandre : « Un volontariat qui m’a donné confiance »

Publié le 19/01/2015
Loire
 

Alexandre Vu a réalisé un service civique au Secours Catholique de la Loire de novembre 2013 à juillet 2014. Il nous livre son témoignage. Bénévoles, salariés, personnes accueillies… Régulièrement, des acteurs du Secours Catholique prennent la plume et témoignent de leurs histoires, passées ou présentes.

« Un de mes amis a réalisé un service civique à Unis-Cité et il m’a longuement parlé de son expérience, de ses projets et des souvenirs qu’il en a gardé. J’ai donc pris l’initiative de me renseigner sur ce qu’était un service civique. J’étais dans une période de transition pour mon orientation et mon choix n’était pas défini, j’ai donc opté pour le volontariat. Cela me permettait d’acquérir une expérience humaine et associative non négligeable et de grandir intellectuellement.

Ma présence au tri de vêtements de Saint-Chamond a été l’expérience la plus enrichissante que j’ai pu vivre au Secours Catholique durant mon volontariat. Plus qu’un simple tri, c’est un lieu convivial où chacun apporte sa pierre à l’édifice. Qu’importent les problèmes de chacun, nous sommes tous réunis pour passer un bon après-midi. Trier des vêtements peut paraître ennuyant de l’extérieur, mais ici c’est l’ingrédient essentiel, l’essence même de la réussite et de l’intégration des personnes accueillies.

En effet, à travers cette tâche, les personnes arrivent plus facilement à communiquer, à se confier, à plaisanter et échanger. Il est courant qu’un simple vêtement ravive d’agréables souvenirs pour chacun et les discussions vont bon train. Les participants se sentent acteurs d’une cause et prennent à cœur leurs actions.

La plupart des personnes du tri participent aussi à la vente de vêtements au sein de la boutique solidaire de Saint-Chamond. C’est important car les vêtements triés sont apportés à cette boutique même : cela permet aux personnes de voir l’aboutissement de leur travail.

Je souhaitais avant tout grandir humainement. Avec le recul aujourd’hui, je m’aperçois du manque de connaissance que j’avais sur la vie professionnelle et sur le travail en équipe. Ce n’était pas mon fort et j’ai eu l’occasion de me rendre compte qu’il était primordial, tant du côté pratique qu’humain.

Aujourd’hui, lorsque j’ai un moment de doute, je pense à tout ce que j’ai effectué ici, à ce que j’ai osé entreprendre, à ce que j’ai réussi ou non et cela me redonne confiance en moi. Ce volontariat est arrivé à un moment de ma vie où j’étais en plein doute. Cela fut pour moi une véritable bouffée d’air et j’ai appris petit à petit à me faire confiance, même s’il me reste encore du chemin à parcourir.

Réaliser un volontariat a été pour moi une marque d’autonomie, une prise de risque et l’occasion d’acquérir des compétences qui me serviront à coup sûr dans les mois et années à venir. » Retrouvez toutes les actions du Secours Catholique de la Loire sur son site web.

Crédits photos: ©Patrick Delapierre/Secours Catholique
Notre organisation
Plus d'informations
Notre organisation
# sur le même thème