un enfant, bonnet rouge, marche dans l'allée boueuse d'un camp de réfugiés syriens au Liban

L'urgence de la paix en Syrie

Publié le 04/07/2016
Syrie
 

La Syrie est ravagée par la guerre depuis plus de cinq ans. Aujourd’hui, le pape François exhorte les gouvernements à trouver une solution politique dans le cadre de la campagne de Caritas  « Syrie : la paix est possible ».

Le conflit syrien a donné lieu à une crise humanitaire sans précédent et continue à dévaster la vie des gens. Caritas fait campagne pour mettre un terme immédiat aux violences et aux souffrances. Il s’agit de sa plus vaste opération de secours dans le monde.

 

4,8 millions de réfugiés et 6,5 millions de déplacés internes. 270 000 morts et des milliers de blessés.

 

Caritas agit pour que la dignité soit respectée en Syrie. Elle distribue de la nourriture, propose des soins de santé, couvre les besoins de base en terme d’éducation, apporte un appui psychosocial, une protection et des moyens de subsistance en Syrie et aux réfugiés dans les pays d’accueil (notamment en Jordanie, au Liban et en Turquie).

Malgré les énormes difficultés et les dangers, Caritas est solidaire des Syriens et continue à apporter une assistance d’urgence dans ses centres, qui se trouvent souvent placés en première ligne du conflit. Caritas a assisté 1,3 million de personnes au cours de ces seuls derniers mois.

Un des plus gros défis que doit relever le personnel de Caritas est d’apaiser la douleur causée par la guerre, la pauvreté et la perte d’un être cher. « Outre recevoir de la nourriture et de l’aide, ils ont tout autant besoin de parler. Beaucoup sont isolés, en particulier les personnes âgées, » dit Nessrine Achaer, un agent de Caritas Syrie à Damas.

Les 165 organisations nationales de Caritas Internationalis appellent la communauté internationale à redoubler d’efforts pour promouvoir la paix en Syrie.

 

Les gouvernements sont exhortés à soutenir un cessez-le-feu immédiat, afin de protéger la population civile et d’appuyer des pourparlers de paix inclusifs.

 

Nous devons travailler sans répit pour arriver à un cessez-le-feu et mettre fin aux combats, arrêter d’armer les groupes extrémistes et faire en sorte que toutes les parties impliquées en Syrie puissent dialoguer et s’écouter mutuellement, afin de redécouvrir comment vivre ensemble.

Monseigneur Audo, président de Caritas Syrie

Le Pape François s’est clairement engagé au sujet de la crise et a lancé un appel pour que les combats cessent. Il appelle les gouvernements à trouver une solution politique. Il a également souligné que l’aide apportée par Caritas aux Syriens, dispensée quelle que soit leur appartenance ethnique ou religieuse, est la meilleure façon de contribuer à la paix.

 

Retrouvez la campagne de Caritas: « La paix est possible en Syrie »

 
L'urgence de la paix en Syrie
Témoignages

« Nous avons besoin d'aide ! »

 

Pape François : "La paix en Syrie est possible"

Chers frères et sœurs,

Je souhaite aujourd’hui vous parler d’une chose qui m’attriste le cœur : la guerre en Syrie, qui est entrée dans sa cinquième année. C’est une situation d’indicibles souffrances dont le peuple syrien est victime, contraint à survivre sous les bombes et à fuir vers d’autres pays ou zones en Syrie moins déchirées par la guerre ; ils quittent leur maison, tout... Je pense aussi aux communautés chrétiennes, à qui va tout mon soutien, à cause des discriminations qu’ils ont à subir.

Voilà, je souhaite m’adresser à tous les fidèles et à ceux qui s’impliquent, avec Caritas, dans la construction d’une société plus juste. Alors que le peuple souffre, des quantités incroyables d’argent sont dépensées pour fournir des armes aux belligérants. Et certains des pays fournisseurs de ces armes font aussi partie de ceux qui parlent de paix. Comment peut-on croire en ceux qui, avec la main droite, vous caressent et avec la gauche, vous frappent ?

J’encourage tout le monde, adultes et jeunes gens, à vivre avec enthousiasme cette Année de la Miséricorde, afin de vaincre l’indifférence et de proclamer avec force que la paix en Syrie est possible ! La paix en Syrie est possible !

Pour cela, nous sommes appelés à incarner cette Parole de Dieu : « Car je sais, moi, les desseins que je forme pour vous – oracle de Yahvé – desseins de paix et non de malheur, pour vous donner un avenir et une espérance. » (Jérémie 29:11).

Je vous incite donc à prier pour la paix en Syrie et pour son peuple, durant les veillées de prière, les initiatives de sensibilisation de groupes, dans les paroisses et dans les communautés, pour diffuser un message de paix, un message d’unité et d’espérance.

Que la prière soit suivie des œuvres de paix. Je vous invite à vous adresser à ceux qui sont impliqués dans les négociations de paix, afin qu’ils prennent ces accords au sérieux et s’engagent à faciliter l’accès à l’aide humanitaire.

Tous, nous devons reconnaître qu’il n’y a pas de solution militaire en Syrie ; il n’y a qu’une solution politique. La communauté internationale doit donc soutenir les pourparlers de paix, en direction de la construction d’un gouvernement d’unité nationale.

Unissons nos forces, à tous les niveaux, pour rendre la paix possible dans notre bien-aimée Syrie.

Ce serait là un exemple grandiose de miséricorde et d’amour vécu pour le bien de toute la communauté internationale !

Que le Seigneur vous bénisse et que sa Sainte-Mère vous protège. Merci.

 
L'urgence de la paix en Syrie
Le message d'espoir du Pape François
Cécile Leclerc-Laurent
Crédits photos: ©Caritas Internationalis
Écolière Haïtienne souriante dans sa classe
Plus d'informations
Solidarité internationale et développement
# sur le même thème