Cultiver la solidarité en son jardin

Publié le 03/01/2013
Parthenay
 

Dans les Deux-Sèvres, des jardins solidaires de la délégation du Secours Catholique permettent à cinq habitants de Parthenay à faibles revenus d’apprendre à cultiver leurs propres légumes.

Depuis 2009, sous l’impulsion de Joseph Rouillard, agriculteur retraité, des jardiniers débutants (généralement citadins et vivant en HLM) peuvent apprendre à semer, planter, faire pousser et récolter toutes sortes de fruits et légumes  : courgettes, salades, tomates, poireaux…

Une démarche solidaire et pédagogique

« Notre démarche est avant tout solidaire car elle s’adresse en priorité à des gens qui ne sont pas dans une situation facile, explique Joseph Rouillard, mais elle est aussi pédagogique car elle nous permet de transmettre notre savoir à des personnes qui vont peut-être "accrocher", se passionner et devenir à leur tour de vrais jardiniers. »

La surface cultivée est déjà assez vaste  : 600 m² d’une bonne terre bien sombre, des petites parcelles entretenues au cordeau. Jeannette et Josiane, deux habitantes de Parthenay, y manient la bêche et le sécateur, avec un enthousiasme communicatif  : « Cela me fait plaisir, confie Jeannette, c’est bon d’être à l’air pur, d’apprendre des techniques, car je n’y connaissais rien du tout. J’ai seulement commencé au printemps, et en plus les légumes sont excellents  ! »

Quant à Josiane, qui en est à sa deuxième saison, elle avoue qu’elle aimerait bien habiter à la campagne  : « Mais je suis en appartement, alors c’est ici que je trouve mon coin de nature. »

« Tout est parti d’un jardin en friche »

Chaque samedi matin, Joseph retrouve ses jardiniers pour dresser le programme de culture et d’entretien de la semaine suivante  : « J’aime donner de mon temps pour faire plaisir  », explique-t-il.

C’est le Secours Catholique qui effectue une sélection parmi les nombreuses demandes pour cette initiation au jardin. Les carrés de jardin sont confiés aux personnes dont les revenus sont modestes. Actuellement, trois femmes et deux hommes bénéficient de cet accompagnement au jardin.

«  On ne peut pas tellement dépasser ce nombre, car nous ne sommes que deux moniteurs et la parcelle de jardin n’est pas extensible », confie l’ancien agriculteur qui rappelle qu’« au départ, tout était en friche, plusieurs jardiniers ont pris part au défrichage, ça les a motivés de se prendre ainsi en charge et d’obtenir un résultat, une production en ne partant de rien. À l’échelle de la vie, c’est une réussite qui permet peut-être aussi de mieux aborder, voire surmonter d’autres échecs ».

Une partie des récoltes de ces jardins solidaires est distribuée par le Secours Catholique, chaque mercredi de 14  heures à 16h30 dans ses locaux du 15 rue de la Citadelle à Parthenay.

Retrouvez toutes les actions du Secours Catholique dans les Deux-Sèvres sur son site web.

DR
Deux mamies sourient bras-dessus bras-dessous
Plus d'informations
Lien social et lutte contre l'isolement
# sur le même thème