Diaconia : servir le frère à Lourdes

Publié le 14/08/2012
Lourdes
 

La deuxième journée du Festival Saint Laurent, à Lourdes, a été placé sous le signe du sacrement de Réconciliation, avec les bénévoles du Secours Catholique.

Pas vraiment une fourmilière mais au moins une ruche. Ce lundi 13 août, le Village de la Rencontre permet à chacun de faire son miel qui d’une activité manuelle, qui d’un échange, qui d’une revigorante pause champêtre. Marcelle, 87 ans, secrétaire d’un groupe local du Secours catholique dans le Nord et bénévole à la Cité St Pierre, consacre son temps de repos à confectionner des colombes et des hippocampes pour la parade. Chloé, en fauteuil roulant, participe à l’atelier clown. Pierre apprend à créer des papillons pour sa filleule de 5 ans. Jean-Claude s’est lancé dans le tissage d’une croix. D’autres s’initient à la musique country, à prier le Magnificat. Des enfants du Pèlé Mosaïque se transforment en peintres... Partages de savoir-faire. Partages tout simples de fraternité. Partages aussi de foi.

Dieu connaît la vérité de chacun

Sous les arbres au bord du Gave, des dizaines de petits groupes ont éclos pour un temps d’Évangile de plein vent. Le texte proposé est celui du reniement de Pierre. Les paroles de tous y sont précieuses. « Je suis acceptée telle que je suis », commente Sylvie, de Pierre d’Angle Chrétiens Quart Monde, de Lens. Marcel, l’animateur demande quelle est la Bonne Nouvelle transmise par le texte. « Cela prouve qu’après avoir servi de loin le Christ, on peut le suivre de près », répond Mélanie, de Madgala. « On peut se mentir à soi-même, à une fille. Dieu connaît la vérité de chacun  », rebondit Gally. « Dieu est sans cesse en train de nous pardonner », ajoute Pascale, d’un groupe de Chrétiens du Quart Monde de Lyon. La journée toute entière était du reste placée sous le soleil du sacrement de la Réconciliation. « Célébrer, annoncer, servir le frère ; c’est la triple tâche de la vie chrétienne », avait rappelé François Soulage dans sa conférence du matin sous la tente du Berger. Tous ceux qui sont passé cet après—midi au Village de la Rencontre ont expérimenté cette contagieuse plénitude, via leur corps, leur tête, leur cœur. Et le plus essentiel : avec d’autres.

 

Chantal Joly
Crédit : François Phliponeau
Procession de Lourdes
Plus d'informations
Spiritualité
# sur le même thème