Éthiopie : accès à l’eau et au développement agricole dans le Hararghe

Publié le 25/04/2012
Ethiopie
Éthiopie : accès à l’eau et au développement agricole dans le Hararghe
 

Dans le Hararghe, à l’est de l’Ethiopie, ce projet porté par le Secrétariat diocésain de Harar (HCS), une organisation de l’Eglise catholique, cherche à faciliter l’accès à l’eau potable aux plus vulnérables, à garantir une amélioration de l’hygiène et à promouvoir le développement agricole.

(Texte modifié le 19 février 2013)

Dernières nouvelles. Cette région éthiopienne a été touchée par des conditions climatiques particulièrement difficiles en 2011 et 2012. La production agricole, insuffisante, n’a pu satisfaire les besoins de la population en nourriture et en production de graines. Cela a aggravé les problèmes de sécurité alimentaire et a provoqué une famine en 2011. Le manque d’eau apparaît comme la principale cause de déplacement des habitants et est à l’origine des taux élevés de malnutrition et de mortalité de ces dernières années.

15 780 benéficiaires

HCS, le partenaire local du Secours Catholique - Caritas France, a du savoir-faire en matière d’accès à l’eau et à l’assainissement. Il conduit ce projet jusqu’en septembre 2013 dans deux districts où il n’était pas intervenu entre 2009 et 2011. Caractéristiques de ces zones : un accès à l’eau très restreint, un taux de mortalité infantile élevé, des pratiques hygiéniques rares.

La construction de systèmes d’approvisionnement en eau, l’appui aux ménages pour la mise en chantier de latrines, la sensibilisation aux questions sanitaires bénéficient à 15 780 personnes dans le cadre du projet. Autre étape attendue : le développement de l’agriculture irriguée grâce à la mise en place de périmètres d’irrigation et à la formation des paysans à la gestion de l’eau et aux techniques de production.

Écolière Haïtienne souriante dans sa classe
Plus d'informations
Solidarité internationale et développement
# sur le même thème