Extrême droite : les chrétiens contre la tentation FN

Publié le 18/01/2012
France
 

Le député UMP Étienne Pinte et le père Jacques Turck publient Extrême droite : pourquoi les chrétiens ne peuvent pas se taire, dans lequel ils soulignent l’incompatibilité des valeurs de l’Évangile avec le programme du Front national.

Étienne Pinte le confirme : « le Front national s’est banalisé et s’est modernisé. Marine Le Pen a modifié l’image du parti d’extrême droite. » Le député UMP des Yvelines, catholique engagé, a accepté d’écrire Extrême droite : pourquoi les chrétiens ne peuvent pas se taire avec le P Jacques Turck, curé à Issy-les-Moulineaux, pour rappeler à tous, mais plus particulièrement aux chrétiens, combien les thèses du Front national ne trouvent pas leurs racines dans les valeurs de l’Évangile. Des valeurs qui sont à l’opposé du courant d’extrême droite : rejet de la différence, de l’étranger, de l’Europe, de la mondialisation. Alors que l’Église invite à l’accueil, l’ouverture, le partage, la charité. Et au vivre ensemble.

« Beaucoup de personnes dans le courant de l’extrême droite sont chrétien[ne]s et catholiques. Il y aurait même 6 % des jeunes ayant participé aux dernières Journées mondiales de la jeunesse (JMJ) ayant envie de voter pour le FN », expliquait M. Pinte, lors de la présentation du livre. Le livre reprend les grands thèmes politiques, sociétaux et économiques du programme du parti d’extrême droite. Il démontre l’impasse que serait son application.

Pour les chrétiens de tous les partis, l’élection présidentielle qui s’annonce est un défi culturel et éthique. Pour le P Turck, une phrase synthétise le débat : « À la préférence nationale du Front national, l’Église répond par l’option préférentielle pour les pauvres. »

Le livre sort en librairie le 19 janvier.

Ce même 19 janvier, les auteurs participent à un débat animé par Bernard Gorce, journaliste à La Croix, à la paroisse Sainte-Clotilde, chapelle de l’Enfant Jésus, 29, rue Las-Cases, 75007 Paris.

Chez le même éditeur, François Soulage, président du Secours Catholique, avait publié un livre il y a un an intitulé : "Immigration, pourquoi les chrétiens ne peuvent pas se taire", visant à expliquer, avec Geneviève Médevielle, que l’étranger est "mon frère", selon les préceptes de l’Evangile.

Les Éditions de l’Atelier, 12 euros, 96 pages

crédit : éditions de l’Atelier
La Délégation de Lille revendique les droits des plus fragiles
Plus d'informations
Prises de position et expertises
# sur le même thème