Forum social mondial : le Secours Catholique au coeur de la citoyenneté mondiale

Publié le 27/03/2015
Tunisie
Forum social mondial : le Secours Catholique au coeur de la citoyenneté mondiale
 

Marqué par le terrorisme qui a endeuillé Tunis quelques jours avant son ouverture, le Forum social mondial a démontré la fermeté de la grande famille humaine à vouloir vivre digne et solidaire. Les acteurs du Secours Catholique-Caritas France et des Caritas étaient présents durant toute la semaine pour partager expertise et engagements.

Il n’était pas question de se laisser intimider. Quelques heures après l’attentat du 18 mars qui avait frappé Tunis en plein cœur, la majorité des inscrits confirmaient leur présence au Forum social mondial 2015 (FSM). Et dès le premier jour, la marche d’ouverture mêlaient les ressortissants de 120 pays aux citoyens tunisiens, tous unis pour clamer leur refus du terrorisme.

Comme lors du FSM 2013, quelque 4 000 associations se sont retrouvées à l’Université El-Manar, sur les hauteurs de Tunis, pour tenir conférences et ateliers de travail sur des thèmes universels : agriculture, climat, migrations, exploitation des êtres humains, gouvernance, finance, mobilisation citoyenne, etc.

Expertises

Pour bien saisir les enjeux de ces questions essentielles, le Secours Catholique avait convié quelques uns de ses partenaires à apporter leur expertise. Dans l’atelier Migr’action, des intervenants mexicain, marocain, algérien, camerounais, indonésien ont décrit la vie des migrants tentant d’accéder aux pays riches et tombant dans le piège de la misère et de l’exploitation.

L’intervenant mexicain, J.L. Rodriguez, a révélé la manière, très comparable à celle de l’Europe, dont les États-Unis tentent d’endiguer son immigration : en sous-traitant au Guatemala, au Honduras et au Salvador le contrôle de sa frontière sud. Bien en amont du Mexique.

Lors d’un atelier "la traite des mineurs à visages découverts", conduit par Geneviève Colas, coordinatrice du collectif Contre la traite des êtres humains, les intervenants ont clairement défini ce qu’il fallait entendre par esclavage et traite, démontant parfois quelques idées reçues. La présidente du Secours Catholique, Véronique Fayet, présente tout au long du Forum, a conclu cet atelier en appelant à une mobilisation générale contre toutes les formes d’exploitation de l’homme par l’homme, que certains croient archaïques mais qui restent malheureusement d’actualité.

Climat et insécurités

D’autres débats passionnant ont rassemblé de larges auditoires, comme l’atelier de Jean Vettraino, responsable de la sécurité alimentaire au Secours Catholique qui, à Tunis, faisait un lien très direct entre changement climatique et sécurité alimentaire. Les intervenants brésilien, américain et péruviens ont démontré, par leur expertise de terrain, l’urgence qu’il y a à se mobiliser pour endiguer le risque de pénurie alimentaire que fait courir le réchauffement climatique.

Le spécialiste des questions financières au Secours Catholique, Grégoire Niaudet, a, lui aussi, animé plusieurs ateliers soulignant le rôle de la spéculation financière sur les modes de vie et le renforcement des inégalités.

Gouvernance et citoyenneté

La gouvernance était au cœur de nombreux débats. Comme celui animé par Juliette Durand-Delga, responsable de la région des Grands Lacs au Secours Catholique, dans lequel intervenaient plusieurs acteurs du collectif Tournons la page. Lors de cet atelier, un Gabonais faisait remarquer aux Français présents dans la salle : « Imaginez que Georges Pompidou soit encore aujourd’hui au pouvoir. Et qu’à sa mort, son fils lui succède ! »

Creuset d’une citoyenneté internationale, les ateliers portant sur la mobilisation citoyenne ont fleuri partout sur le campus d’El Manar. L’atelier que conduisaient Georges Leperchey et Merouane Redjil, bénévole et stagiaire au Secours Catholique, revenait sur la mobilisation de cette jeunesse arabe qui, en 2011, a voulu faire entendre sa voix et ses espoirs.

En se tenant à Tunis deux fois de suite, le FSM a voulu montré le soutien et la solidarité de tous les citoyens du monde à cette jeunesse courageuse qui lutte pour sa liberté et la recherche du bien commun.

Jacques Duffaut
Crédits photos : © Elodie Perriot/Secours Catholique-Caritas France
Écolière Haïtienne souriante dans sa classe
Plus d'informations
Solidarité internationale et développement
# sur le même thème