Hauts-de-Seine : des mamans se serrent les coudes

Publié le 04/09/2014
Colombes
 

Depuis mars dernier, Lamia, Sanya, Margaret et Lucie se penchent sur l’écriture d’un film documentaire. Des mois qu’elles se retrouvent une fois par semaine (ou toutes les deux semaines) pour de longs échanges, autour de cafés, gâteaux, lorsque les enfants sont à l’école. Elles se sont rencontrées à Maman Secours, un accueil du Secours Catholique à Colombes pour les mamans seules. Aujourd’hui, elles sont très soudées.

Du jour au lendemain, tout a basculé dans la vie de Margaret, de Lamia et de Sanya, à la suite d’un événement particulier de la vie : une séparation, l’arrivée d’un enfant alors que la situation est précaire, la perte d’un emploi… Les galères se sont enchaînées. Cette nouvelle situation leur est tombée dessus et a bouleversé leur quotidien. Aujourd’hui, elles souhaitent se montrer et élever leur voix. Le poids psychologique est lourd à porter, mais elles font face en se battant pour elles et pour leurs enfants.

La situation est difficile à accepter. Elles ont dû faire appel à un réseau de solidarité pour pouvoir vivre dignement. Elles parcourent des kilomètres pour qu’on leur donne un lit, des vêtements, des colis. Elles courent dans tous les sens, d’administrations en administrations pour régler au plus vite cette histoire. Mais que c’est long…

Les jeunes femmes se battent chaque jour pour retrouver leur équilibre, et y arrivent surtout grâce à leurs enfants. Ce sont eux qui leur donnent de l’énergie. Elles ne peuvent pas rester statiques, elles doivent avancer. Pour leur offrir une vie meilleure et stable. Elles protègent leurs enfants et leurs enfants les protègent aussi. Une nouvelle page va s’écrire ; cette histoire sera bientôt derrière elles. Elle les marquera à jamais, mais elles en sortiront plus fortes, plus confiantes. Ce passage de leur vie leur a permis toutefois de faire de belles rencontres et de tisser de nouvelles relations d’amitié.

Les victimes de la pauvreté sont aujourd’hui majoritairement des femmes et surtout des mères seules. Alors qu’en 2001, le Secours Catholique rencontrait à peu près autant d’hommes que de femmes, en 2011, elles représentaient 57 % des adultes accueillis par l’association. Le film qu’elle prépare sera l’occasion de mettre des visages sur ces femmes, seules, avec enfants, qui sont aussi belles et pleines de richesse que quiconque.

La trame de ce film sera construite autour d’un texte qu’elles ont écrit au préalable. Ce sont des paroles d’amour et d’espoir dans ce parcours tortueux.

Lucie Bodin
Crédits photos : ©Secours Catholique
Portrait de famille
Plus d'informations
Soutien aux familles et à l'enfance
# sur le même thème