La charité, moteur d’évangélisation

Publié le 23/10/2012
Monde
La charité, moteur d’évangélisation
 

Alors que le synode se poursuit jusqu’au 28 octobre sur la « nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne », Michel Roy, secrétaire général de Caritas Internationalis, a plaidé devant les pères synodaux pour que la charité soit au centre de l’évangélisation.

L’appel pressant du pape Benoît XVI à une « nouvelle évangélisation » fait l’objet, du 7 au 28 octobre, d’un synode sur le thème : « La nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne ». Parmi la centaine d’experts venus de toute la planète, et qui ont participé aux travaux des 250 évêques choisis par les conférences épiscopales, figurent quatre laïcs français.

Michel Roy, secrétaire général de Caritas Internationalis, est l’un de ces « auditeurs » invités à prendre la parole. Voix de la plus grande ONG catholique, il a plaidé pour que la charité soit « reconnue comme élément constitutif, […] structurant, (moteur) » et non comme un élément secondaire de l’évangélisation. Si, déclare-t-il, « la foi redonne de l’esprit aux sociétés qui en ont besoin pour recréer du lien social, de la solidarité », il semble souhaitable également que « soit reconnu le caractère évangélisateur que portent en elles-mêmes un grand nombre d’actions qui se réalisent au service de la charité ».

Ce plaidoyer n’est pas sans importance dans un contexte de déchristianisation qui invite certains à préférer l’annonce verbale aux témoignages d’engagements concrets. D’où la valeur des encouragements adressés le 21 septembre par Benoît XVI aux évêques français pour la démarche de Diaconia 2013 - servons la fraternité.

crédit : Élodie Perriot/Secours Catholique
Procession de Lourdes
Plus d'informations
Spiritualité
# sur le même thème