Le Secours Catholique s’engage sur la santé

Publié le 29/05/2013
Haïti
Le Secours Catholique s’engage sur la santé
 

Partenaire du Secours Catholique – Caritas France en Haïti, l’ONG locale Concert-Action intensifie son action sanitaire dans la région du Petit-Goâve, à l’ouest de l’île, très touchée par le séisme du 12 janvier 2010.

La zone du Petit-Goâve souffre, en particulier dans le domaine de la santé, à la fois du faible engagement de l’État et d’une aide internationale limitée après le tremblement de terre en raison de son enclavement. Concert-Action a donc du « pain sur la planche »…

Dans la phase initiale du projet (du 1er février au 31 octobre 2012) soutenue par le Secours Catholique – Caritas France, des « cliniques » mobiles se déplaçant dans les villages et deux dispensaires ouverts à Palmes et à Delatte, ont permis de soigner des personnes victimes de parasitose intestinale, tuberculose, malnutrition… Dans le même temps, deux unités de traitement du choléra (UTC) ont fait face à l’épidémie : 824 malades y ont été pris en charge (48 décès).

Une unité supplémentaire de lutte contre le choléra

Plus que jamais, le choléra reste la priorité numéro un de la politique sanitaire de Concert-Action. Son ambition, dans le cadre de la seconde étape du projet (du 1er mars 2013 au 31 août 2014), est de faire chuter les risques de contamination et de favoriser une véritable prise en charge des malades.

Cela va se concrétiser notamment par l’extension de l’UTC de Delatte et la construction d’une unité supplémentaire à Palmes mais également la mise en place de 130 latrines familiales, la distribution de chlore aux comités de gestion des sources d’eau potable et l’organisation d’une journée de formation (huit groupes de 30 personnes en seront les bénéficiaires en différents lieux) afin d’identifier comment se prémunir contre le choléra et faciliter la mobilisation communautaire.

Détecter des victimes de la malnutrition

Autre objectif du projet : élargir l’offre de soins proposée à la population démunie. Endommagé par le séisme, le centre de santé de Palmes va être remis en état tandis que celui de Delatte, en partie détruit, va être reconstruit (en particulier la toiture) et du matériel médical fourni. Par ailleurs, afin d’aider les villageois à mieux mesurer l’urgence des problèmes de santé et à les impliquer davantage dans l’entraide, des cliniques mobiles multiplieront les tournées, des animateurs de l’ONG rencontreront des patients tuberculeux, des sages-femmes proposeront leurs services…

En outre, des visites aux familles permettront de détecter les victimes de malnutrition, vérifier les carnets de vaccination et d’encourager les visites pré et post-natales.Au total, 39 890 habitants sont bénéficiaires du projet : 1 800 femmes enceintes, 7 040 enfants de moins de cinq ans, 130 foyers (ils vont être équipés des latrines), 600 membres de 40 comités de santé…Le Secours Catholique – Caritas France engage 269 860 euros pour cette étape du projet sur un montant total de 691 641 euros.

 

Yves Casalis
Écolière Haïtienne souriante dans sa classe
Plus d'informations
Solidarité internationale et développement
# sur le même thème