Mgr Yvon Ambroise : « L’Inde n’est pas un pays de riches »

Publié le 06/06/2012
Inde
Mgr Yvon Ambroise : « L’Inde n’est pas un pays de riches »
 

Mgr Yvon Ambroise, évêque de Tuticorin dans le Tamil Nadu, et président de Justice et Paix, veut lutter contre l’image préconçue d’une Inde riche, alors qu’une grande partie de sa population vit sous le seuil de pauvreté.

« On ne cesse de dire, notamment dans les médias, que l’Inde est un pays riche. Certes, il l’est mais la grande majorité de sa population reste pauvre. Cette image est donc fausse. Il faut changer cette tendance », alerte Monseigneur Yvon Ambroise, évêque de Tuticorin et président de la Commission nationale Justice et Paix.

Par ailleurs, il estime qu’en Inde, « les gens en difficulté ne connaissent pas leurs droits. Pourtant, il y a énormément d’aides : la distribution par l’État de riz à prix subventionné, les pensions de retraite, le droit de demander 200 jours de travail à l’État, etc. Tous ces privilèges, si on ne les connaît pas, sont difficiles à réclamer. » Justice et Paix met donc un point d’honneur à former les Indiens à leurs droits et à les revendiquer. Plusieurs fois, elle a été amenée à organiser des marches pour l’accès aux droits. Elle intervient au sein des villages, informe les habitants de leurs droits et de la procédure à suivre pour les obtenir, assure Mgr Ambroise.

L’évêque est aussi directeur de la Société de services sociaux du Tamil Nadu (TASOSS). Cette fédération regroupe plusieurs associations catholiques. Elles cherchent également à renforcer les communautés et à les organiser afin qu’elles représentent une force pour les droits des hommes et des femmes. « Avant, les pauvres étaient perçus comme des “sous-hommes”. Nous avons aidé à former les consciences et aujourd’hui les gens se battent pour leurs droits. C’est un immense changement. »

 

Clémence Richard
crédit : Xavier Schwebel/SC
Écolière Haïtienne souriante dans sa classe
Plus d'informations
Solidarité internationale et développement
# sur le même thème