Sahel : la crise alimentaire s’amplifie

Publié le 17/03/2012
Sahel
 

Près de 12 millions de personnes souffrent d’insécurité alimentaire au Sahel. Le Secours Catholique et le réseau Caritas se mobilisent pour répondre aux besoins urgents de la population.

La situation alimentaire et nutritionnelle continue de se dégrader au Sahel et gagne même de nouveaux pays en périphérie de la région, comme la Gambie, dont la production agricole a chuté de 62 % par rapport à 2010. Près de 12 millions de personnes souffrent déjà de l’insécurité alimentaire dont 5,5 millions au Niger (35 % de la population) et 3 millions au Mali. Les cinq États du Sahel les plus affectés (Niger, Mauritanie, Mali, Burkina Faso et Tchad) sont déjà déclarés en état de crise et ont fait appel à l’aide internationale. L’insécurité alimentaire et nutritionnelle sera la plus forte entre mars et septembre 2012 pour ces cinq pays.

Le déficit de production au Sahel se situe à plus de 2,5 millions de tonnes. Caritas Internationalis et ses membres dont le Secours Catholique travaillent actuellement, à travers un comité de coordination pour le Sahel, à répondre aux besoins des populations en difficulté. Plusieurs des Caritas de la région ont lancé des appels d’urgence auxquels ont répondu leurs partenaires, dont le Secours Catholique. L’association, qui copilote le comité de coordination, soutient d’ores et déjà financièrement le programme d’urgence de Caritas Mali à hauteur de 250 000 euros.

Ce programme, d’une durée de huit mois, s’inscrit dans le plan d’intervention du gouvernement malien. Il visa à apporter un appui à la production et un soutien alimentaire à près de 44 000 personnes dans cinq diocèses, au moyen de distributions gratuites et de ventes subventionnées de produits alimentaires, par l’approvisionnement des greniers et par le « food for work » (nourriture contre travail), comme par exemple la construction de barrages, de pistes rurales, etc. Ce programme vise aussi à soutenir la production céréalière de 1 425 ménages et l’activité maraîchère de 47 organisations paysannes parmi les plus affectées.

Le Secours Catholique prévoit également de soutenir les Caritas des autres pays affectés.

©Ferhat Bouda/DPA/Maxppp
Écolière Haïtienne souriante dans sa classe
Plus d'informations
Solidarité internationale et développement
# sur le même thème