Séjours d’été : reprendre confiance en soi

Publié le 01/07/2014
France
Séjours d’été : reprendre confiance en soi
 

Depuis une trentaine d’années, une majorité de délégations du Secours Catholique proposent des séjours de repos aux personnes en difficulté. Ces vacances bénéficient à près de 3 500 personnes chaque été.

Les équipes locales du Secours Catholique aident chaque année plusieurs milliers de personnes démunies à partir quelques jours en vacances. C’est un travail d’accompagnement qui se fait sur le long terme, après plusieurs mois de préparation. Chaque famille est interrogée sur ses goûts, ses choix, ses lieux préférés, les formules de location qui lui conviendraient le mieux : gîte, camping, village vacances…

Les bénévoles les aident à effectuer les démarches et à monter un budget. Ensemble ils étudient la manière de financer ces vacances et de faire des économies pour que le projet se réalise.

Car les candidats au départ, bien que dans la précarité, participent aux frais du séjour. Ils doivent subvenir à leurs besoins essentiels et apprendre à anticiper et à économiser. Un pas vers le changement, l’insertion et d’autres expériences.

Mais sans les aides apportées par les services sociaux des municipalités, des conseils généraux, de la Caisse nationale d’allocations familiales et de l’Agence nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV), ces séjours ne pourraient avoir lieu.

L’épanouissement personnel

Le rôle des équipes du Secours Catholique est essentiel : en amont, dans l’attention portée aux demandes et aux attentes ; en aval, par une présence discrète et concertée sur le lieu des vacances.

Les séjours collectifs sont plus sécurisants pour de nombreuses familles. Ils favorisent l’éclosion d’une vraie solidarité, la naissance d’amitiés, l’épanouissement personnel et renforcent la confiance en soi. Les responsabilités sont équitablement réparties, lors des excursions comme pour les repas.

Marcher ensemble

Plusieurs équipes de bénévoles et de personnes accueillies choisissent depuis quelques années de marcher ensemble. C’est le cas en Champagne, sur les chemins de la via Fancigena. C’est aussi le cas sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, que les équipes des Landes de la délégation du Secours Catholique des Pays de l’Adour fréquentent depuis cinq ans, progressant chaque année de plusieurs étapes.

Ces vacances en famille ou en groupe sont spécialement conçues pour sortir de la pesanteur du quotidien grâce à la découverte de nouveaux horizons. Elles sont une respiration nécessaire, comme le dit Audrey après son retour de vacances passées avec d’autres familles à Gramat, dans le Lot : « Une belle expérience vraiment solidaire […], un séjour inoubliable pour ma fille et moi […] qui nous a permis de nous changer les idées. »

Marie-Hélène Content
Crédits photos: © Sébastien Le Clezio / Secours Catholique-Caritas France
Deux mamies sourient bras-dessus bras-dessous
Plus d'informations
Lien social et lutte contre l'isolement
# sur le même thème