Service civique, au service de l’autre

Publié le 01/07/2014
 

Volontaire civique à la délégation de Chambéry, Thibaud Rocipon, 21 ans, y a découvert de nouvelles réalités sociales et a pu prendre ainsi le temps de réfléchir à son projet d’avenir.

« Après des études de commerce, je voulais prendre une année pour préparer un projet de réorientation. En volontariat au Secours Catholique de Chambéry, j’ai trois missions : l’accueil des demandeurs d’asile chaque lundi avec des rendez-vous en semaine pour le suivi des recours, le développement de l’accès à la culture – projet de développement d’une équipe de foot, spectacles pour tous… – et enfin la communication de la délégation, notamment sur Facebook.

C’est très varié. Cela me permet de me frotter à des publics que je ne connaissais pas. Avec de petites victoires : lors d’une sortie en plein air cette année, certains demandeurs d’asile étaient radieux, heureux…

Cette année de volontariat civique me permet de faire quelque chose qui correspond à mes convictions, et d’avoir le temps de réfléchir à mon avenir. Elle me sera utile : réaliser un volontariat civique est une marque d’autonomie et cela me permet d’acquérir des compétences sur le plan relationnel. Ensuite, je pense continuer dans le bénévolat si je le peux. »

Sophie Lebrun
Crédits photos: © DR
Notre organisation
Plus d'informations
Notre organisation
# sur le même thème