Sida : le Secours Catholique à Solidays

Publié le 23/06/2012
Paris
 

Comme chaque année, le Secours Catholique participe au festival musical en solidarité pour la lutte contre le sida, qui se tient les 22, 23 et 24 juin à l’hippodrome de Longchamp à Paris.

Festival militant, Solidays s’est ouvert vendredi 22 juin à l’hippodrome de Longchamp avec une affiche éclectique, rassemblant entre autres Garbage, Shaka Ponk et Zebda pour trois jours de fête et de mobilisation contre le sida.

Garbage, un des groupes phares de la scène rock des années 1990, donnera en clôture du festival, dimanche, un de ses premiers concerts en France depuis sa reformation.

Le groupe du producteur Butch Vig, emmené par l’égérie Shirley Manson, a opéré un retour en force avec la publication en mai de son cinquième album Not Your Kind of People.

Ils ne seront pas les seuls internationaux à faire le déplacement à l’hippodrome de Longchamp. Les Anglais de Metronomy, chouchous du public français depuis le printemps dernier, Charlie Winston, Miles Kane, The Kills, les Maliens Amadou et Mariam, Tiken Jah Fakoly, les Touareg de Tinariwen, Ayo, Selah Sue sont également à l’affiche.

Côté français, Shaka Ponk et Skip The Use, deux groupes dont la cote d’amour a grimpé en flèche depuis leur première apparition à Solidays en 2010, ont de nouveau été invités à se produire.

Avec Izia, ils composent le versant rock d’un programme particulièrement éclectique avec de la chanson (Bénabar, Arthur H, La Grande Sophie…), du groove (Le Peuple de l’herbe, Sinsemilia, Zebda, General Elektriks…), de l’électro (Birdy Nam Nam, Don Rimini, Kavinsky).

Solidays propose également un joli plateau rap avec 1995, Youssoupha, Beat Assaillant, Orelsan et Joey Starr.

155 000 spectateurs en 2011

Côté nouveautés, les festivaliers pourront découvrir la pop haut perchée du Norvégien Bernhoft, les ballades aériennes de Frànçois and the Atlas Mountains, le prêcheur de Trinidad Anthony Joseph and the Spasm Band.

Au total, 80 concerts sont prévus sur trois jours

Alors que 2012 s’annonce comme une année plus difficile que la précédente pour les festivals d’été, Solidays a annoncé que sa billetterie se portait bien, et au moins deux jours sur trois devraient afficher complet.

Le festival a remis en vente en début de semaine 300 pass « trois jours » pour lutter contre des spéculateurs qui proposaient au prix fort ce type de billets épuisé depuis le début d’avril.

Solidays, dont la capacité est réduite depuis l’année dernière en raison de l’installation d’un practice de golf sur l’hippodrome de Longchamp, avait accueilli 155 000 spectateurs en 2011.

Les bénéfices iront à la prévention et à l’aide aux malades

Comme chaque année, les bénéfices réalisés par Solidarité Sida iront à la prévention et à l’aide aux malades du sida, en France et à l’international. En 13 éditions, plus de 15 millions d’euros ont été récoltés de cette manière.

Cependant, le fondateur de Solidays et Solidarité Sida, Luc Barruet, s’est dit « très inquiet de la crise économique qui s’installe, pour Solidarité Sida comme pour la lutte contre le sida ».

« Pour la première fois en quatorze ans, le montage financier de Solidays est à la baisse, malgré tous nos efforts », a-t-il noté.

Plus largement, la crise « entraîne à la fois une hausse de la précarité des victimes du sida et une baisse de l’aide au développement », a relevé M. Barruet.

Le Secours Catholique, aux côtés des malades

Dans ce contexte, la présence d’un stand du Secours Catholique, sous le grand chapiteau où se concentrent les ONG, permet aux festivaliers de découvrir les activités que mène l’association en soutien des programmes de lutte contre le sida. Notamment dans plusieurs pays africains, comme la RD Congo, où la prévention contre la maladie est aussi importante que la prise en charge médicale des malades ou encore la sensibilisation auprès des communautés. Il s’agit à la fois de briser les tabous et la loi du silence et de lutter contre les discriminations liées à la découverte de la maladie. Trouver une activité génératrice de revenus aux malades, et éviter la transmission de la maladie de la mère à l’enfant, figurent parmi les priorités.

Solidarité Sida, qui fête cette année ses 20 ans, a annoncé son intention de célébrer son anniversaire en musique, avec un concert à Paris-Bercy programmé le 29 septembre et dont les bénéfices iront, là aussi, à la lutte contre le sida.

 

(Avec AFP)
© Thomas Padilla/Maxppp
Notre organisation
Plus d'informations
Notre organisation
# sur le même thème