Tunisie : une marche ouvre le Forum social mondial

Publié le 27/03/2013
Tunisie
 

Plusieurs dizaines de milliers d’altermondialistes venus du monde entier ont défilé mardi 26 mars dans les rues de Tunis pour ce premier Forum social organisé dans un pays arabe.

Cette journée d’ouverture du douzième Forum social mondial a été marquée par la marche de dizaines de milliers de participants partis vers 15 h 30 de l’avenue Bourguiba et de l’avenue Mohamed V pour aboutir en début de soirée aux abords du stade où un concert du chanteur brésilien Gilberto Gil les attendait.

Les manifestants ont brandi des banderoles et des drapeaux portant leurs revendications en arabe, français, anglais ou espagnol. Causes écologiste, pacifiste, syndicaliste, anticapitaliste, mais aussi plaidoyers pour une Palestine libre et une autodétermination du Sahara occidental.

La journée avait commencé sous un ciel bleu par la visite de l’université El-Manar où se tiendront les quatre journées du FSM et les quelque 950 ateliers. Dans la matinée, une « assemblée de femmes en lutte » a rassemblé plusieurs centaines de personnes dans l’amphithéâtre de l’université de droit. Des femmes tunisiennes ont vivement critiqué le gouvernement en place pour avoir tenté d’instaurer la charia et voulu priver les femmes de leurs acquis.

Les intervenantes ont rappelé le rôle essentiel de la femme dans la société, condamnant les régimes qui veulent encore faire dépendre la femme de l’homme. Mercredi matin, les premiers ateliers débutent à 9 heures.

 

Jacques Duffaut
© Élodie Perriot/Secours Catholique
Homme levant les bras
Plus d'informations
Droits humains
# sur le même thème