Ukraine : l’appel du pape François

Publié le 22/04/2016
Ukraine
Ukraine : l’appel du pape François
 

Ce dimanche 24 avril, le pape demande aux paroisses catholiques en Europe d’organiser une collecte spéciale pour aider des centaines de milliers d’Ukrainiens victimes du conflit. Le Secours Catholique-Caritas France s’associe à cet appel à la solidarité.

En Ukraine, plus de 2,5 millions de personnes se battent pour survivre alors que leur pays entre dans sa troisième année de conflit. Depuis le début des affrontements, environ 1,7 million d’habitants ont fui leur maison pour s’établir ailleurs sur le territoire, tandis qu’un autre million de réfugiés a fui à l’étranger.

Terrible manque de nourriture

La vie est extrêmement dure pour les déplacés internes, notamment les plus âgés et les enfants vivant à l’est, dans les régions de Donetsk et Lugansk, zones qui échappent à l’autorité du gouvernement de Kiev. Ils sont particulièrement fragilisés par la destruction partielle de leurs villes ou villages, le terrible manque de nourriture, de médicaments, de soins médicaux, de chauffage… Sans oublier le choc traumatique de la guerre.

 

Le programme urgence du Secours Catholique - réparation de maisons, distribution de médicaments, vêtements, couvertures... - permettra à terme à 10 000 ménages ukrainiens de faire face à leurs conditions de vie précaires.

 

Secours Catholique : fuel, kits médicaux…

Depuis le début de la tragédie, Caritas Ukraine et Caritas-Spes Ukraine ont soutenu 175 000 personnes en péril en leur fournissant des aides financières pour acheter des vivres, des produits d’hygiène ou encore des médicaments. Ils les assistent également pour réparer leurs maisons endomagées…

Par le relai de ces partenaires, le Secours Catholique-Caritas France a engagé 50 000 euros qui ont, d’ores et déjà, servi à la réparation de 430 maisons, à la distribution de fuel durant l'hiver à 507 ménages et à la mise à disposition de kits médicaux… Au-delà de l’aide d’urgence, l’association a contribué à l’amélioration des compétences du personnel de six centres de jour pour personnes handicapées et à une plus grande autonomie de celles-ci; elle a aussi rendu possible l’accompagnement psycho-social, juridique, médical de centaines de victimes de la traite des êtres humains.

« Une formidable solidarité entre eux »

Selon les Nations unies, les organisations humanitaires, dont le réseau Caritas, « auraient besoin de 298 millions d’euros » pour secourir les 2,5 millions de civils au bord du précipice. Or, à ce jour, seulement 13 % de la somme a été atteinte. « Les Ukrainiens manifestent une formidable solidarité entre eux », témoignait Bernard Thibaud, secrétaire général du Secours Catholique-Caritas France, à son retour d’une mission en Ukraine en avril 2015. Saurons-nous, comme le pape François nous le demande, faire preuve de la même qualité à leur égard, en particulier ce 24 avril ?

Yves Casalis
Crédit Photo : © Caritas Ukraine
Caritas Jerusalem en soutien à Gaza
Plus d'informations
Situations d'urgence en France
# sur le même thème