Un journal pas comme les autres

Publié le 23/09/2015
Paris, Pas-de-Calais, Val-de-Marne
Un journal pas comme les autres
 

Pour fêter ses 70 ans, Messages, le mensuel du Secours Catholique, a décidé d’ouvrir ses colonnes à de nouvelles plumes. Des personnes vivant des situations de précarité ont rejoint l’équipe de journalistes. Retour Making off avec l’une d’elles, Khalid, sur le chemin parcouru tous ensemble.

En cette journée de juillet, un vent léger vient nous rafraîchir dans une salle de réunion au sixième étage du siège du Secours Catholique, 106 rue du Bac à Paris. Clémence et moi faisons une intrusion dans le débat de Cyrille, Jacques et Benoît. Cyrille feuillette ses notes et fouille dans sa mémoire. Jacques évoque la « marche contre la pauvreté et pour la dignité », thème de leur reportage. Benoît s’éloigne parfois du sujet et digresse, ingrédient nécessaire à tout projet sérieux. La discussion s’engage. Chacun donne son avis. On s’écoute. On s’accorde. Une grande confiance unit ces Hommes.

L’idée est simple

Cinq mois plus tôt, nous ne nous connaissions pas. Malika, Sahadete, Cyrille, Benoît, moi-même et les journalistes de Messages, un groupe à priori hétéroclite venu de Roubaix, Paris et Créteil, ont été réunis pour créer ensemble ce numéro spécial. L’idée est simple : réaliser entièrement un journal avec l’équipe de rédaction et des personnes accueillies par le Secours Catholique et l’Association des Cités du Secours Catholique (ACSC), appelées pour l’occasion journalistes invités. La précarité les a réunis, la participation les fait discuter, échanger, la solidarité et le désir d’une réelle expérience humaine a cimenté leur groupe.

 
Un journal pas comme les autres

Numéro spécial de Messages : les «journalistes invités» racontent

 

Tout débute le 16 février par une rencontre au siège de l’association. Après une rapide formation au « comment fabriquer un journal », des groupes de travail réunissant journalistes professionnels et journalistes invités sont formés. En mars, après un mois de réflexion et d’échanges, nouvelle grande réunion collective : la trame éditoriale, appelée dans le langage professionnel « chemin de fer », est élaborée en choisissant parmi 70 sujets proposés. Ce chemin de fer tracé, il ne restait plus qu’à aiguiller les locomotives – une dans le Nord, une à Créteil et une à Paris – pour converger vers Messages. Aux équipes ensuite de s’organiser pour réaliser les interviews, reportages, enquêtes, analyses et les écrire à plusieurs mains.

Il nous a fallu peu de temps

« J’ai souhaité vivre cette expérience parce que j’avais besoin de prouver que j’étais capable de faire quelque chose. C’est aussi une escapade dans mon quotidien, témoigne Malika. Plus le projet avance, plus je suis ouverte aux autres, j’écoute plus et mieux et je ne me lamente pas sur mon sort. »

J’avais besoin de prouver que j’étais capable de faire quelque chose.

« Avec Khalid, il nous a fallu peu de temps pour nous accorder, observe Clémence. En une journée, l’affaire a été pliée et mes appréhensions se sont envolées. Dans notre binôme, la réflexion était là, accompagnée de l’écoute et du respect de l’autre, sans oublier la complicité qui s’est très rapidement invitée. Cette expérience a permis une régénération de ma pratique journalistique. La manière de réfléchir de Khalid est une source de découverte et d’enrichissement pour moi.  » 

À ma troisième visite des locaux du Secours Catholique, lorsqu’à l’accueil on s’est contenté de me dire « bonjour ! » sans s’enquérir de l’objet de ma visite, je me suis dit : « Ça y est, je fais désormais partie de l’équipe de Messages. » Clémence avait le réflexe de m’imprimer un chemin de fer à jour pour rappel, car je l’oubliais parfois, tout comme les rendez-vous. « Me voilà ta secrétaire, maintenant », me disait-elle, taquine. Avec Clémence, c’était un accord qui frôlait la complicité. Tantôt mon âge et mes cheveux blancs avaient le dernier mot, tantôt je m’inclinais devant la pertinence du point de vue de la journaliste.

 

Un numéro écrit par des personnes en précarité

Pour les 70 ans de la revue Messages, des personnes vivant des situations de précarité ont rejoint l’équipe de journalistes.
Téléchargez ce numéro spécial de Messages !
Khalid Hosni
Crédits photos : ©Xavier Schwebel/Secours Catholique
Deux mamies sourient bras-dessus bras-dessous
Plus d'informations
Lien social et lutte contre l'isolement
# sur le même thème