Caritas Europa : la venue du pape à Strasbourg, un « geste et des paroles fortes »

Publié le 25/11/2014
Strasbourg
 

Le pape François rend visite aux institutions européennes à Strasbourg ce mardi 25 novembre. Un déplacement très attendu par Jorge Nuño Mayer, secrétaire général de Caritas Europa dont fait partie le Secours Catholique-Caritas France, qui rappelle l’engagement des Caritas dans la lutte contre la pauvreté au niveau européen.

 

Mardi 25 novembre, le pape s’est adressé aux parlementaires européens ainsi qu’au Conseil de l’Europe, deux instances où Caritas Europa s’investit pour faire entendre la voix des plus faibles. Que représente cette visite pour vous ?

Il y aura un avant et un après cette visite du pape François auprès des institutions européennes. Sa venue est un geste très fort ! Dans son intervention, il a aussi eu des paroles fortes. Il a rappelé aux responsables politiques ce que doit être la politique : servir le peuple, servir le bien commun en prenant en compte, toujours, les plus faibles. Je note aussi qu’il a souligné l’importance de la parole européenne aux yeux du reste du monde : l’Europe a une responsabilité, elle doit être un modèle et soutenir les autres pays vers plus de justice et de paix.

Comment l’Europe s’engage-t-elle pour lutter contre la pauvreté ?

L’Union européenne s’est dotée, depuis 2010, d’une “stratégie contre la pauvreté – objectif 2020”. Comme son nom l’indique, des efforts doivent être fait dans tous les pays pour réduire la pauvreté à l’horizon 2020. Mais Caritas Europa constate que les politiques ont besoin d’être rappelés à leur responsabilité : depuis son lancement, cette stratégie est analysée par l’Union européenne chaque année et donne lieu à un rapport. Nous avons vu la nécessité, dès le début, de produire un “contre rapport” basé sur les observations faites sur le terrain dans chaque pays par les Caritas locales telles que le Secours Catholique-Caritas France. Ce “contre-rapport”, dont le dernier a été présenté le 19 novembre dernier au Parlement européen, met en lumière le long chemin qu’il reste à parcourir car certains pays ne prennent pas le combat contre la pauvreté au sérieux.

Par ailleurs, nous agissons comme un lobby auprès des institutions européennes afin qu’elles s’engagent à investir plus la lutte contre la faim dans le monde, notamment à travers une attitude leader dans la prise en compte du changement climatique.

Que fait Caritas Europa pour amener les instances européennes à agir plus fermement contre la précarité ?

Nous sommes représentés au sein du Parlement européen, de la Commission ainsi qu’au Conseil de l’Europe. À ce titre, nous faisons part régulièrement des réalités que rencontre le réseau des Caritas au niveau local et national. Nous essayons de mettre en avant les “bonnes pratiques” de lutte contre la pauvreté repérées dans tel ou tel pays afin que d’autres organisations, voire des dirigeants politiques, s’en saisissent et les fassent vivre dans leur propre contexte.

 

Pour en savoir plus sur Caritas Europa, rendez-vous sur leur site internet www.caritas.eu

Sophie Lebrun
© Caritas Europa
Homme levant les bras
Plus d'informations
Droits humains
# sur le même thème