Éthiopie : Caritas mobilisée

Publié le 11/04/2013
Ethiopie
Éthiopie : Caritas mobilisée
 

L’Éthiopie, la seconde plus ancienne nation chrétienne, fait face, à l’est du pays, à plusieurs catastrophes : sécheresses chroniques, eau rare, épuisement des terres cultivables, conflits ethniques violents…

Dans la région Somali, six habitants sur dix n’ont pas un accès suffisant à l’eau potable. Une question épineuse qui nourrit depuis longtemps les tensions entre les agriculteurs sédentaires et les communautés pastorales : « Auparavant très localisés et limités à des clans, ces nouveaux conflits englobent à présent plusieurs groupes ethniques et s’étendent sur de vastes zones », explique la Caritas. Tous ces facteurs, auxquels s’ajoutent la fluctuation des prix, la dégradation des ressources naturelles, et les difficultés d’accès au marché, entraînent agriculteurs et éleveurs dans de fréquentes et graves crises alimentaires.

Cultures résistantes à la sécheresse

Dans un projet lancé le 1er février 2013 et qui court jusqu’au 31 janvier 2016, Caritas Harar contre-attaque, avec l’appui du Secours Catholique-Caritas France. Ainsi 4 000 familles paysannes recevront des outils et des semences propres à résister à la sécheresse ; 120 familles seront formées à des techniques agricoles performantes et 120 autres à des méthodes de production et de gestion post-récolte. Il est également prévu d’installer quatre entrepôts, une pépinière, de planter des arbres fruitiers…

Quatre puits et une retenue d’eau de pluie

Face à un or bleu de plus en plus rare, 4 338 familles – encouragées par l’organisation et la formation de neuf comités de gestion de l’eau, la distribution de neuf kits de maintenance, de 1 200 dalles pour des latrines – vont s’investir dans un vaste chantier : réalisation de neuf études de faisabilité, construction de quatre puits peu profonds, réparation de deux autres, mise en place d’une retenue d’eau de pluie…

180 paysans formés au management

Le projet veut aussi améliorer la santé animale. Plus de 1 000 familles disposeront, si besoin, d’un centre vétérinaire, de 15 auxiliaires de santé animale et de 15 kits vétérinaires. En outre, pour faciliter l’accès des paysans au fourrage (en qualité et quantité), 180 d’entre eux se formeront à l’entretien des pâturages, 180 autres découvriront le management et la production d’aliments pour le bétail.

Des coopératives contre les conflits

Par ailleurs, pour donner un contenu concret aux principes de justice et de paix, 440 familles vont suivre une formation ad hoc, pour identifier et analyser les conflits et étudier les pratiques traditionnelles qui favorisent leur résolution. « Axée sur la prévention des conflits, l’entraide entre les communautés villageoises va être renforcée, en particulier sous la forme de la création de coopératives », affirme Caritas.

Le Secours Catholique-Caritas France donne 215 000 euros à Caritas Harar pour contribuer en 2013 à l’amélioration des moyens de subsistance des habitants en détresse.

 

Yves Casalis
Crédit Photo : © Sébastien Dechamps/Secours Catholique
Écolière Haïtienne souriante dans sa classe
Plus d'informations
Solidarité internationale et développement
# sur le même thème