Franche-Comté : opération SOS Hiver

Publié le 29/01/2014
Bourgogne - Franche-Comté
 

Chaque année depuis 1962, la Franche-Comté se mobilise pour soutenir les personnes en difficulté. Le Secours Catholique local et l’Entraide Protestante organisent ainsi une campagne de collecte de biens et d’argent pour soutenir leurs actions auprès des plus pauvres.

Au début, il y a plus de cinquante ans, cela s’appelait l’action « Pelle de charbon ». Les bénévoles du Secours Catholique allaient alors frapper aux portes pour recueillir ce combustible.

Aujourd’hui, ce sont 1 200 personnes qui perpétuent la tradition. Le 8 février, dans 90 communes du pays de Montbéliard, ces visiteurs solidaires se mettront en quête de vêtements, de nourriture et de dons financiers auprès des habitants. L’opération Entr’aide - SOS Hiver, comme elle s’appelle maintenant, se déroulera aussi à Besançon, en Haute-Saône et dans le Territoire de Belfort.

Les futurs donateurs sont rarement surpris quand ils voient sur le pas de leur maison des anonymes, badges en boutonnière : la collecte est annoncée grâce à plus de 70 000 tracts et les curés préviennent les fidèles de leur paroisse.

« Je vous donne ce que j’ai parce que je sais »

Noël Jeanin, responsable du Secours Catholique de Montbéliard, assure qu’ils sont généralement bien accueillis par les habitants. « Ils sont généreux malgré la situation économique difficile de la région. Parmi eux, chacun sait qu’il peut être rapidement confronté à des difficultés économiques. Il suffit de perdre son travail, de tomber malade. D’autres ont vécu la misère. Quelqu’un m’a dit : “Je vous donne ce que j’ai parce que je sais ce que c’est que d’être dans la dèche.” »

Une fois la récolte terminée, les bénévoles se retrouvent dans les locaux pour prendre un café et échanger leurs expériences. « L’ambiance est formidable. C’est une ruche qui bourdonne », décrit Noël Jeanin. Une soixantaine de personnes se chargent ensuite de trier les 14 tonnes de produits alimentaires. Ceux-ci serviront à animer les groupes conviviaux proposés aux personnes accueillies, ou seront donnés à celles suivies dans les accueils.

Pour les dons financiers, avec des milliers de pièces à compter, la tâche est longue. L’an dernier, la collecte avait rapporté 102 000 euros à Montbéliard. Les trois quarts sont versés au Secours Catholique, le reste revient à l’Entraide Protestante.

Un apport indispensable

La région, en effet, a longtemps été une terre protestante. « Ce n’est qu’au début du XXe siècle qu’elle est devenue catholique, lorsque le constructeur Peugeot a fait venir des masses de travailleurs dans son usine », raconte Noël Jeanin. L’Entraide Protestante est d’ailleurs particulièrement active sur les questions de logement et d’aides financières.

Comme l’explique Noël Jeanin, l’opération SOS Hiver est une ressource importante pour le travail des deux associations : au Secours Catholique, elle a permis d’apporter une aide financière à plusieurs dizaines de personnes en difficulté, et un soutien alimentaire et vestimentaire à près de 4 800 bénéficiaires de l’association.

Un apport encore plus indispensable aujourd’hui : à Montbéliard, les équipes ont connu une augmentation de 18 % de fréquentation de leurs accueils en 2013.

Pierre Wolf-Mandroux
© Secours Catholique Montbéliard
Logement
Plus d'informations
Sans-abri et mal logés
# sur le même thème