Meurthe-et-Moselle : former les bénévoles

Publié le 24/04/2014
Meurthe-et-Moselle
 

Au Secours Catholique de Meurthe-et-Moselle, les bénévoles reçoivent une formation pour être attentif à l’accès à tous les droits auxquels peuvent accéder les personnes accueillies, comme l’explique Philippe Guerquin, président de la délégation.

« Lors de la formation initiale de nos bénévoles accueillants, nous avons une demi-journée consacrée aux droits. Nous faisons le tour de ces droits auxquels une personne en situation de pauvreté peut accéder quelle que soit sa situation. Nous en avons réalisé l’importance à partir des remarques d’une équipe locale. Celle-ci a attiré notre attention car elle voyait des incohérences entre la pratique d’un gros organisme national de recouvrement et la loi. Après le travail de repérage législatif et administratif d’un bénévole, nous avons commencé à sensibiliser l’ensemble de la délégation.

Aujourd’hui, nos bénévoles sont appelés à avoir un regard particulier sur les frais bancaires, les frais d’huissiers et de sociétés de recouvrement ainsi que des pratiques commerciales abusives que peuvent rencontrer les personnes que nous accompagnons. Par exemple, dans une zone urbaine sensible, nous avons été alertés à propos d’une entreprise de détecteurs de fumée qui présentait comme obligatoire des produits hors de prix.

Lors des rendez-vous avec les personnes accueillies, nous leur proposons donc de regarder leur relevé bancaire ensemble pour prévenir et informer quand on note une anomalie. Il est arrivé que certains aient la moitié de leurs ressources qui parte en frais bancaires…

Au-delà de palier l’absence d’informations claires et accessibles sur leurs droits, nous souhaitons mobiliser les personnes en précarité pour qu’elles portent elles-mêmes leurs propositions pour un meilleur accès aux droits auprès des autorités compétentes. Nous voulons lutter contre les causes de pauvreté avec ceux qui la subissent. C’est pourquoi nous avons créé récemment une équipe d’action institutionnelle avec des bénévoles et des personnes touchées par la précarité. Ils se sont engagés dans la sensibilisation auprès des candidats lors des élections municipales et se préparent à le faire à nouveau pour les européennes. »

Sophie Lebrun
© Christophe Hargoues /Secours Catholique
Notre organisation
Plus d'informations
Notre organisation
# sur le même thème