Mobilisation mondiale de Caritas pour le droit à l’alimentation

Publié le 09/12/2013
Monde
 

Le réseau Caritas dont fait partie le Secours Catholique-Caritas France lance une campagne mondiale pour le droit à l’alimentation. À partir du 10 décembre et pendant deux ans, ces 164 membres vont se mobiliser, au niveau national et international, pour que plus personne dans le monde ne souffre de la faim.

En l’an 2000, les Nations unies ont fixé des Objectifs du millénaire pour le développement. Le premier d’entre eux était de réduire de moitié le nombre de personnes souffrant de la faim. À deux ans de l’échéance, le bilan est « catastrophique » pour Michel Roy, secrétaire général de Caritas Internationalis : « Non seulement nous n’avons pas atteint l’objectif puisque 860 millions de personnes continuent à souffrir de la faim – un chiffre équivalent aux années 2000 – mais nous avons même dépassé le milliard de personnes touchées par ce fléau en 2007 et 2008. »

Une campagne mondiale

C’est pourquoi le réseau Caritas se mobilise à partir du 10 décembre, journée mondiale des droits de l’homme, pour le droit à l’alimentation. « Pendant les deux années à venir, de nouveaux objectifs vont être redéfinis pour l’après 2015. Cette fois, la lutte contre la pauvreté va être croisée avec les objectifs pour un développement durable, explique Jacqueline Hocquet, responsable du département Plaidoyer international pour le Secours Catholique. La campagne mondiale "Food For All" que nous débutons est un moyen de mettre la pression sur les États pour un nouvel agenda ambitieux, particulièrement sur l’accès à la nourriture pour tous. »

Le constat dans ce domaine est en effet alarmant. « Alors que la nourriture produite sur la planète est capable de nourrir plus que la population mondiale, plus d’un milliard de personnes n’y ont pas accès. Sans compter qu’un tiers est gaspillé chaque année, insiste Jacqueline Hocquet. Ce n’est donc pas une question de quantité mais de répartition. »

Une alimentation saine et nutritive

Cette réalité, Sophie Leduc la connaît bien. L’animatrice du Secours Catholique Rhône coordonne depuis dix-huit mois le groupe régional d’animation de la solidarité internationale qui travaille principalement sur le droit à l’alimentation. « Cela concerne vraiment tout le monde, de la personne que l’on reçoit dans un accueil du Secours Catholique aux bénévoles, à nos voisins et au maire ou député, souligne-t-elle. Car chacun est amené à se demander ce qu’il a dans son assiette. »

En France, le droit à une alimentation saine et nutritive – permettant donc de vivre – n’est pas une réalité pour tous. « Plusieurs organismes publics constatent aujourd’hui qu’une part importante de la population de notre pays n’a pas accès à une nourriture de qualité nécessaire pour son développement vital », continue Sophie Leduc.

Dynamique commune

À l’image des délégations du Secours Catholique du Rhône, de nombreuses équipes de l’association vont à se mobiliser pendant les deux ans à venir.

En mai prochain, tous présenteront au grand public les problématiques touchant à la nourriture lors de la campagne d’action internationale du Secours Catholique. Une semaine mondiale d’action amènera toutes les Caritas à agir en même temps, en octobre 2014. En mai 2015, le rendez-vous sera à l’Exposition universelle de Milan qui consacrera une journée à cette question, invitant le réseau Caritas à témoigner.

Message d’envoi de la campagne de Mgr Oscar Rodríguez Maradiaga, président de Caritas Internationalis.


À l’occasion de l’Assemblée générale des Nations unies, en septembre 2015, chaque Caritas mesurera les effets de son engagement local et mondial : le réseau rappellera aux États l’importance d’inscrire à nouveau le droit à l’alimentation dans les Objectifs de la planète. Avec la volonté, cette fois-ci, d’alerter régulièrement pour que ces derniers soient mis en œuvre.

 

Pape François : « Le scandale de la faim »

Mardi 10 décembre, une vague de prière mondiale a marqué le lancement de la campagne pour le droit à l’alimentation.

À midi, dans chaque pays, des équipes de Caritas se sont unies autour d’une prière spécialement écrite pour l’occasion.

Le pape François a appelé, ce même jour, à soutenir le réseau Caritas et la mobilisation pour la campagne "One human family, food for all".

 

 

 

Sophie Lebrun
© Caritas Internationalis
Homme levant les bras
Plus d'informations
Droits humains
# sur le même thème