Syrie : des réfugiés toujours plus nombreux

Publié le 13/01/2014
Syrie
 

Le nombre des victimes du conflit syrien croît de façon exponentielle. Il plonge le pays dans la confusion et déstabilise les pays voisins pourtant appuyés par l’aide humanitaire.

En janvier 2014, la Commission européenne estimait le nombre de personnes déplacées en Syrie entre 4,25 et 5,1 millions. Près de 2,5 millions d’autres ont fui dans les pays voisins. Les Nations unies s’attendent à ce que le nombre de réfugiés syriens double d’ici à la fin de l’année.

En mars 2012, on parlait d’un million de victimes à aider en Syrie, puis quelques mois plus tard de 6,5 millions, et aujourd’hui de 9,3 millions » a déclaré en décembre dernier Valérie Amos, coordonnatrice de l’aide humanitaire à l’ONU. Le Programme alimentaire mondial (Pam) faisait également état à la même période d’une grande insécurité alimentaire touchant la moitié des Syriens dont un tiers aurait besoin d’une aide alimentaire d’urgence.

Chaque jour, 200 réfugiés préfèrent retourner vivre en Syrie

S’il est difficile d’obtenir des informations depuis la Syrie, les Caritas jordaniennes et libanaises relaient régulièrement les difficultés rencontrées par les réfugiés.

En Jordanie, un quart des 576 000 Syriens réfugiés sont entassés dans le camp de Za’atari où les conditions de vie et de sécurité sont extrêmes. De nombreux cas de maladies (diarrhée, gale, leptospirose, hépatite A…) apparaissent chaque semaine et des tensions vives s’élèvent autour de la scolarité des quelque 150 000 enfants syriens. Chaque jour, 200 réfugiés préfèrent retourner vivre en Syrie.

Pourtant, ce ne sont pas ceux qui vivent dans ce camp qui sont les plus vulnérables, mais ceux qui, livrés à eux-mêmes doivent trouver à se loger et accéder aux soins par leurs propres moyens. La plupart du temps, ils bénéficient du statut d’accueil des réfugiés, ce qui leur donne accès aux services publics jordaniens, mais ceux-ci sont totalement saturés. La pression sur les ressources du pays crée de fortes tensions, d’autant plus que le pays souffre d’un manque chronique d’eau.

Nombreuses maladies et accidents mortels

Aujourd’hui au Liban, un habitant sur cinq est un réfugié de Syrie. La plupart de ces 864 000 réfugiés vivent dans des conditions misérables, dans des camps de fortune, des maisons insalubres, des bâtiments en construction ou même des garages. Ce manque de confort provoque de nombreuses maladies et des accidents mortels, à l’instar de ces deux fillettes de trois et six ans qui ont péri il y a quelques semaines après l’effondrement du toit d’une maison délabrée où elles étaient réfugiées avec leurs parents, dans l’est du Liban.

Les services publics de l’éducation et de la santé de ces deux pays hôtes sont saturés et les économies apportées par les réfugiés ne suffisent plus à faire face aux dépenses essentielles. Les trois quarts des réfugiés sont endettés. Il y aurait 70 000 enfants syriens au Liban et 30 000 en Jordanie qui travailleraient pour aider leurs familles.

Programmes d’urgence des Caritas

Les Caritas sur le terrain, partenaires privilégiées du Secours Catholique, continuent à appliquer les programmes d’urgence mis en place en 2012 et prolongés jusqu’en 2014 pour couvrir les besoins alimentaires et non alimentaires (couvertures, produits d’hygiène, matelas…) ainsi que les besoins de santé (nutrition, pharmacie, aide au paiement de soins hospitaliers), d’éducation, de soutien psychosocial et de protection des personnes vulnérables.

Depuis le début de la crise, le Secours Catholique a contribué à financer 6 projets au Liban et 3 en Jordanie pour un montant total de 2,6 millions d’euros. Les programmes du Secours Catholique d’aide aux réfugiés syriens au Liban ont été cofinancés à hauteur de 350 000 euros par le centre de crise du ministère des Affaires étrangères français, et à hauteur de 1,1 million d’euros par l’Aide humanitaire européenne (Echo).

Jacques Duffaut
© Caritas Internationalis
Écolière Haïtienne souriante dans sa classe
Plus d'informations
Solidarité internationale et développement
# sur le même thème