Togo : faire avancer la sécurité alimentaire

Publié le 13/03/2014
Togo
Togo : faire avancer la sécurité alimentaire
 

Dans le diocèse de Dapaong, au nord du Togo, les agriculteurs sont mobilisés avec le Secours Catholique-Caritas France pour lutter contre la désertification et assurer leur sécurité alimentaire. Témoignage de Marianne Le Gall Diongue, du pôle Afrique du Secours Catholique.

Quels sont les obstacles à la sécurité alimentaire dans cette région du Togo ?

Dans cette zone sahélienne assez peuplée (126 habitants/km² selon des chiffres de 2013), les obstacles sont variés : la terre, surexploitée, est épuisée ; les jachères écourtées, le compost peu utilisé ; les engrais coûtent chers et la culture sur brûlis continue de faire des ravages.

À cela s’ajoutent les aléas climatiques – sécheresses et inondations se succèdent constamment – et politiques : le soutien des pouvoirs publics à l’agriculture vivrière est limité. Ils appuient avant tout les paysans qui cultivent le coton en leur fournissant de l’engrais.

En quoi les deux actions soutenues par le Secours Catholique dans le diocèse de Dapaong – un projet de sécurité alimentaire mené par les Jeunes adultes ruraux catholiques (JARC) et un autre de formation professionnelle de couples d’agriculteurs au Centre d’animation rurale de Tambimong Ogaro (CARTO) – aident-elles la population ?

Des changements sont visibles ! Nos deux partenaires incitent les agriculteurs à enrichir systématiquement les sols en employant du compost et en “encadrant” leurs bêtes qui jusqu’à présent divaguaient hors de leur pâturage.

De fait, des couples de paysans passés par le CARTO mettent en pratique ce qu’ils ont appris, quelques années après : enrichissement des sols, reboisement (les arbres sont protégés du bétail et des feux), culture attelée… Des éleveurs formés, poussés à bâtir des étables pour récupérer le fumier, constatent également des progrès : les vols d’animaux ont diminué, la mortalité de ces derniers a baissé grâce aux campagnes de vaccination, le bétail bénéficie d’un habitat amélioré.

 

Yves Casalis
Crédit Photo : © Elodie Perriot/Secours Catholique-Caritas France
Écolière Haïtienne souriante dans sa classe
Plus d'informations
Solidarité internationale et développement
# sur le même thème